Mondial 2022 : l'aveu de Sepp Blatter

  • A
  • A
Mondial 2022 : l'aveu de Sepp Blatter
@ REUTERS
Partagez sur :

L’AVEU - Le président de la FIFA affirme qu’il y a eu des pressions politiques pour favoriser la candidature du Qatar.

 L’INFO. La Coupe du monde 2022 au Qatar fait décidément beaucoup de bruit. Après les conditions de travail indignes sur les chantiers de construction des stades et les conditions météorologiques compliquées, Sepp Blatter, président de la FIFA, a dénoncé, dans un entretien à la chaîne suisse RTS, des pressions politiques de la France et de l’Allemagne. Il rappelle notamment la tenue d’un déjeuner à l’Elysée entre Nicolas Sarkozy, l’émir du Qatar et Michel Platini. "Michel Platini m'en a informé immédiatement après, en toute transparence", a souligné Blatter. "Mais je vois mal le chef d'Etat suisse" faire la même chose, s’est-il ensuite amusé.



Mea culpa. Puis est venu cet étrange mea culpa. Attribuer l’organisation de la Coupe du monde au Qatar, "bien sûr que c'était une erreur ! Mais vous savez, on commet beaucoup d'erreurs dans la vie. Le rapport technique du Qatar indiquait bien que les températures en été sont bien trop élevées. Pourtant, cet élément n'a pas empêché le comité exécutif de la FIFA d'attribuer avec une majorité assez large le Mondial à l'émirat."