Mondial-2014 : un ouvrier meurt à Cuiaba

  • A
  • A
Mondial-2014 : un ouvrier meurt à Cuiaba
@ Reuters
Partagez sur :

L'ouvrier est mort électrocuté alors qu'il travaillait sur le chantier du stade de Cuiaba dont l'inauguration est prévue le 14 mai, avant d'accueillir des matches du Mondial.

Un ouvrier qui travaillait sur le chantier du stade de Cuiaba, un des quatre encore inachevés sur les douze du Mondial-2014, est décédé jeudi par électrocution, a-t-on appris auprès des autorités. "Il a reçu une décharge électrique alors qu'il procédait à une installation, a déclaré à l'AFP un porte-parole du Secrétariat à la Coupe du monde de l'Etat du Mato Grosso où se trouve Cuiaba (centre-ouest). Il s'appelait Mohamed Ali Maciel Afonso, avait 32 ans et travaillait pour l'entreprise Etel".

Les travaux dans l'Arena Pantanal n'ont pas été interrompus, a-t-on précisé de même source. Il s'agit du huitième décès d'ouvrier dans la construction des stades du Mondial-2014. La mort d'un travailleur au stade de Sao Paulo le 29 mars avait temporairement suspendu les travaux dans cette enceinte qui doit accueillir le match d'ouverture du tournoi le 12 juin. Outre à Cuiaba et Sao Paulo, deux autres stades sont encore inachevés, à des degrés divers: à Curitiba et Porto Alegre.

L'inauguration officielle du stade de Cuiaba est prévue pour le 14 mai, selon les autorités. L'Arena Pantanal doit accueillir quatre matches du premier tour du Mondial: Chili-Australie (groupe B, 13 juin), Russie-Corée du Sud (GrH, 17 juin), Nigeria-Bosnie-Herzégovine (GrF, 21 juin) et Japon-Colombie (GrC, 24 juin).

sujet

MONDIAL - L'inauguration de Cuiaba repoussée

FACTURE SALEE - Blatter loue un appartement à 500.000 euros pendant le Mondial

VIDÉO - L'hymne officiel du Mondial 2014

INSOLITE - Les Brésiliens interdits de sexe "acrobatique"