Lloris : "remettre ça pour l’Euro 2016"

  • A
  • A
Lloris : "remettre ça pour l’Euro 2016"
@ REUTERS
Partagez sur :

OPTIMISTE - Plutôt que de regarder dans le rétro, après la défaite contre l’Allemagne (0-1), le capitaine des Bleus a souhaité se projeter vers l’avenir.

L’INFO. Comme Didier Deschamps après le match, les Bleus se sont montrés lucides au moment de dresser le bilan de leur Mondial, vendredi après l’élimination contre l’Allemagne (0-1) en quarts de finale. Hugo Lloris, Blaise Matuidi et autres Yohan Cabaye ont reconnu leur “manque de réalisme”, mais tous ont évoqué l’avenir et plus précisément l’Euro 2016, qui se déroulera en France. Morceaux choisis.

Hugo Lloris (au micro de BeIN Sport) : "C'est quand  même une belle performance. Il y a de la déception puisqu'on espérait plus. Il n'a pas manqué grand-chose pour créer l'exploit. Il faudra remettre ça dans deux ans pour l'Euro. On a manqué de réalisme. A ce niveau-là, la moindre occasion, il faut la mettre au fond. On les a mis en difficulté, on a su bien les maîtriser. Ils marquent sur coup de pied arrêté et on connaît l'importance de ces coups de pied arrêtés. On a une équipe jeune, j'espère que ça nous servira pour l'avenir. On a réalisé de très belles choses, une nouvelle fois aujourd'hui. Collectivement, notre Coupe du monde a été très positive. Il y a beaucoup de choses à retenir, il faudra s'appuyer dessus pour l'avenir."

Yohan Cabaye (au micro de BeIN Sport) : "On est déçus forcément. On voit qu'on a fait jeu égal, on n'était pas très loin d'une qualification. Je pense qu'ils avaient un peu plus d'expérience de leur côté. Il faut l'accepter, c'est dur mais c'est comme ça. On sort de la compétition la tête haute avec une certaine fierté par rapport à ce qu'on a montré. Ça va nous servir pour l'avenir, on a une équipe qui est en train de grandir. Ils n'ont pas eu d'occasions très franches hormis le coup de pied arrêté. Nous, on en a eues, mais on n'a pas marqué. C'est ça qui est le plus dur. Le groupe est encore assez jeune, c'est cruel aujourd'hui, ça fait mal. Mais il faut garder une certaine fierté et l'honneur d'avoir bien représenté la France. Dans deux ans, c'est à la maison (Euro-2016), on fera tout pour essayer de bien figurer."

Raphaël Varane : "On est déçu, ce n'est pas passé loin. On n'a pas trouvé la faille, il nous a manqué pas grand chose. Notre entame était timide. (Sur le but encaissé) Hümmels me pousse un peu avec son bras. Il y a peut-être une petite faute. Il m'a poussé en arrière, ça m'a un peu frustré. Mais c'est le foot. Le sentiment est la déception. Mais on est aussi satisfait, on n'a pas à rougir de notre parcours. Les supporteurs peuvent être fiers. Dans le vestiaire c'était silencieux. J'espère que tout cela va servir pour faire quelque chose de grand tous ensemble."

Antoine Griezmann : "Je n'ai pas de regrets, mais on a tout donné, on a essayé de faire le meilleur match possible. C'était difficile en première mi-temps, après en deuxième, on s'est améliorés, mais on n'a pas su faire la différence. L'Euro 2016 ? C'est encore loin, on a des matches amicaux, on va construire une équipe, on essaiera de donner une bonne image en septembre. J'ai pris beaucoup de plaisir, j'ai tout donné pour l'équipe. Je retiendrai tout, les stades, la vie de groupe... C'est dur de se dire que c'est fini, mais il y aura d'autres Coupes du monde, et on essaiera d'en gagner une".

Mathieu Debuchy : "Il n'a pas manqué grand-chose pour passer en demi-finale. On s'est procuré beaucoup d'occasions, mais on a failli dans le dernier geste. C'est comme ça. Ils ont énormément d'expérience. Ces petits détails qui comptent étaient de leur côté. Ils font preuve de maîtrise, ils se connaissent très bien. On pouvait pourtant revenir à tout moment. On est trop déçus pour penser à l'Euro-2016. On voulait aller au bout cette fois. On peut être fier, on est un groupe soudé, ce ne sont pas des mots. On est vraiment déçus que ce soit fini."

sujet

RESUME - L'Allemagne élimine la France

LE MINUTE PAR MINUTE - L'Allemagne brise le rêve des Bleus

L'ANALYSE - Raymond Domenech : "il ne manquait pas grand-chose"

REACTION - Didier Deschamps "fier de ses joueurs"

LA TRISTESSE - Les larmes des Bleus après leur élimination

LE BUT - Revivez l'ouverture du score de Mats Hummels

LA PARADE - L'arrêt d'Hugo Lloris en vidéo

LE REMPART - Neuer sauve l'Allemagne sur une frappe de Benzema

L'OCCASE - La belle frappe de Mathieu Valbuena