Les Bleus cartonnent pour leurs débuts

  • A
  • A
Les Bleus cartonnent pour leurs débuts
Le but de Karim Benzema sur penalty.@ MaxPPP
Partagez sur :

SUR UN AIR DE SAMBA - L’équipe de France, grâce notamment à un doublé de Benzema, s’est imposée sans souci face au Honduras (3-0)

Pouvait-on espérer mieux pour commencer ? Après des matchs de préparation plus que réussis, les Bleus entraient dans le vif du sujet, vendredi face au Honduras. Et ils ne se sont pas manqué (3-0). Après une entame délicate, Benzema a débloqué la situation sur penalty, avant que le gardien ne double a mise contre son camp au retour des vestiaires. Trop pour une équipe hondurienne limitée et réduite à dix. Et histoire de rappeler quelques souvenirs aux supporters français, Karim Benzema, encore lui,  corsé l’addition en fin de match. Maintenant, place à la Suisse !

>> Europe1.fr revient sur les moments forts de ce match.

Benzema, là et bien là. En l’absence de Franck Ribery, il est LE leader offensif de l’équipe de France. Pour le premier match de sa carrière en Coupe du monde, Karim Benzema ne s’est pas raté. Après une première occasion de la tête à la 25e minute de jeu, le buteur du Real Madrid n’a pas tremblé quand l’arbitre a sifflé un penalty logique pour les Bleus, juste avant la pause (1-0, 45e). Contre pied parfait, sérénité.

La France s'impose (3-0) face au Honduras :

 Au retour des vestiaires, l’ancien Lyonnais a tué le suspense, dans des conditions qui resteront gravées dans le marbre de la compétition. Sur une longue passe en profondeur de Cabaye, Benzema a ouvert son pied, trouvé le poteau, avant que le portier ne fasse franchir la ligne au ballon, de quelques centimètres. But ou pas but ? La vidéo a parlé : but (2-0, 48e). Mais parce qu’il voulait un vrai doublé rien qu’à lui, Benzegol, après une frappe repoussée de Debuchy, a inscrit le troisième but français (72e).

Paul le tenace. Faut pas embêter Paul Pogba. A la 27e minute de jeu, Palacios s’est essuyé les crampons sur ses chevilles et le milieu de terrain de la Juventus Turin, sanguin, a aussitôt réagi d’une balayette. Attroupement autour des deux hommes, début d’échauffourée, et la crainte de voir Paul Pogba exclu, comme lors du match retour des qualifications face à l’Espagne en mars 2013, a gagné le banc français. Qui a poussé un grand ouf de soulagement en voyant l’arbitre ne sortir que le carton jaune.

Un quart d’heure plus tard, sur une passe en profondeur de Cabaye, Pogba, à la réception, est bousculé par… Palacios. Penalty, transformé par Benzéma. Et second carton jaune pour le Hondurien, qui a regardé la seconde mi-temps dans les vestiaires. Fallait pas embêter Paul Pogba…

Les hymnes réduits au silence. Drôle d’entrée dans la compétition pour les Bleus. En raison d’un problème technique, La Marseillaise n’a pas retentit en début de match, engendrant une frustration certaine des supporters présents. Qui ont donc décidé de chanter l’hymne nationale a capella. Un incident qui a fait rire les internautes :

 

La vidéo dans le football, on y est ! Le 15 juin 2014 est entré dans l’histoire de la Coupe du monde. Pour la première fois, un but a en effet été validé suite à une vérification vidéo. Après une frappe de Benzema sur le poteau, le gardien du Honduras a, semble-t-il, permis au ballon de franchir la ligne. A vitesse réelle, pas évident de se faire une opinion. L’arbitre de la rencontre, Sandro Meira Ricci, a alors utilisé la toute nouvelle technologie de la FIFA, "Goal-Control 4-D", qui lui donne l’information directement sur sa montre.

Gros moment de flottement dans le stade quand une première image laisse à penser que le ballon n’est pas complètement rentré. Puis une seconde image confirme le second but français. Pédagogue, l’homme en noir est venu expliquer sa décision aux sélectionneurs.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

Mondial : le Suisse bat l'Equateur sur le fil

France-Honduras : les pronos de la rédac

Le Honduras, (trop) fort sur l’homme ?

DIRECT VIDEO - Suivez l’Europe 1 Football Club