Le Mexique fonce vers les Pays-Bas

  • A
  • A
Le Mexique fonce vers les Pays-Bas
@ REUTERS
Partagez sur :

SERRÉ - Les Mexicains ont battu la Croatie, lundi, à Recife (3-1) et retrouveront les Pays-Bas en huitièmes de finale.

>> Tout savoir sur la Coupe du monde en cliquant ici

Le moment où tout a basculé* : Comme un symbole, Rafael Marquez a marqué le but qui a délivré le Mexique, sous la menace de la Croatie jusqu'à la 72e minute. Sur un corner botté depuis le côté gauche par Hector Herrera, le premier joueur à être capitaine sur quatre Coupes du monde différentes a sauté plus haut que Vedran Corluka pour tromper Stipe Pletikosa. Le verrou croate avait sauté, le plus dur était fait.

L'action Playstation : Libéré par l'ouverture du score, "el Tri" s'est mis à l'abri à peine deux minutes plus tard par Andres Guardado, à la conclusion d'une magnifique action à trois.

Celui qui a bien mérité sa douche : A l'origine du premier but - c'est lui qui obtient le corner -, le "super sub" Javier "Chicharito" Hernandez fut également à l'origine du deuxième en initiant le une-deux avec Oribe Peralta sur le côté droit. Il fut enfin récompensé avec un but de renard, de la tête, au deuxième poteau, pour le 3-0.

Le caviar : La Croatie, trop juste physiquement, est éliminée. Mais la sélection au damier aura néanmoins brillé lors de ce Mondial, à l'image de son but pour l'honneur lundi, avec une passe décisive superbe en talonnade d'Ivan Rakitic pour Ivan Perisic.

La biscotte : Visiblement, Ante Rebic ne voulait pas que la Croatie termine sur une bonne note. Alors, le jeune attaquant de la Fiorentina, 21 ans, est allé au contact de Carlos Pena, récoltant du même coup un carton rouge qui ne se discute pas vraiment.

Le geste technique : Sur une superbe horizontale, Darijo Srna a dévié la frappe d'Andres Guardado qui prenait le chemin des filets (64e). Problème, Darijo Srna n'évolue pas au poste de gardien but. Mais l'arbitre Ravshan Irmatov n'a pas vu cette intervention et n'a pas sifflé le penalty qui s'imposait, réclamé avec vigueur par Hernandez.

La cacahuète : Cela aurait pu être l'un des buts de cette Coupe du monde. Cela restera seulement comme la première grosse occasion de ce Croatie-Mexique. Des 25 mètres, après un superbe mouvement mexicain, Hector Herrera a armé une frappe puissante qui est allée s'écraser sur la barre transversale de Stipe Pletikosa (16e).

Supporter mexicain (930x620)

© REUTERS

Le chant : Les supporters mexicains ont irrité la Fifa en insultant le gardien adverse lors de ses dégagements. Lundi, face à la Croatie, ils ont continué comme si de rien n'était...

*Voir la "bible" d'Europe1.fr en short

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

EN UN CLIC - Le Brésil s'est réveillé

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Croatie-Mexique