Le Brésil retrouvera l'Allemagne

  • A
  • A
Le Brésil retrouvera l'Allemagne
Thiago Silva a ouvert le score pour le Brésil dès la 7e minute.@ REUTERS
Partagez sur :

EN UN CLIC - Dans la douleur, les Brésiliens sont venus à bout de vaillants Colombiens. Mais ils ont peut-être perdu Neymar.

La défense de feu du Brésil. Archi-favoris de “leur” Coupe du monde, les Brésiliens sont encore en lice. Les joueurs de Scolari ont difficilement battu la Colombie 2-1, vendredi en quart de finale, grâce à des buts de ses défenseurs centraux Thiago Silva (7e) et David Luiz (68e). Malgré un penalty de James Rodriguez (80e), son sixième but de la compétition, la Colombie est éliminée mais sort avec les honneurs. Le Brésil affrontera l’Allemagne le 8 juillet en demi-finale, mais devra peut-être se passer de Neymar, sorti sur blessure.



Celui qui a (presque) mérité sa douche : Thiago Silva. Pointé du doigt, largement critiqué par tout un pays et même par son sélectionneur, Thiago Silva a répondu de la meilleure des manières, en ouvrant le score dès la 7e minute. Mais le capitaine de la Seleçao a récolté un carton jaune évitable : sur un dégagement du gardien adverse Ospina (un de ses futurs adversaires en Ligue 1, puisqu’il joue à l’OGC Nice), le défenseur du PSG a gêné son homologue colombien et récolté un jaune synonyme de suspension pour les demi-finales.



L’action PlayStation : le coup-franc de David Luiz. Avec Thiago Silva, il formera l’année prochaine la défense centrale de feu du Paris Saint-Germain. Mais David Luiz a également une frappe digne d’un joueur offensif et l’a prouvé contre la Colombie. À la 69e minute, sur un coup franc aux 30 mètres, l’ex-joueur de Chelsea a ouvert son pied et déclenché un tir-fusée qui est aller se loger dans la lucarne d’Ospina. Une merveille.



Le moment où tout aurait pu basculer. À la 59e minute, alors que les Brésiliens commençent (enfin) à baisser le pied, un ballon aérien parvient jusqu’à James Rodriguez à l’entrée de la surface. Le Monégasque ne se pose pas de question et décoche une volée qui fuse à une vitesse folle. Mais c’est au-dessus des buts de Julio César, qui peut soupirer de soulagement.

Le penalty qui n’a servi à rien. À vingt minutes du coup de sifflet final, la Colombie obtient un penalty synonyme d’espoir. Les coéquipiers de James Rodriguez ont l’occasion de revenir au score et c’est justement l’attaquant de l’AS Monaco qui se charge du coup de pied de réparation. Une superbe frappe à contre-pied de Julio César et la fin de match est relancée. Sauf que les Colombiens ne parviendront pas à égaliser et quittent donc la compétition au stade des quarts de finale.



La blessure qui inquiète. Le Brésil tout entier est derrière son équipe. Cette Coupe du monde, c’est SA Coupe du monde. Alors quand son joueur emblématique, la star de ce Mondial sort sur civière, c’est tout un peuple qui retient son souffle. Touché au dos lors d’un contact avec Zuñiga à la 88e minute, l’attaquant du FC Barcelone n’a pu terminer la rencontre. Hurlant de douleur, le numéro 10 du Brésil pourrait manquer la demi-finale contre l’Allemagne. Voire mettre fin à son Mondial ?



sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

RÉSUMÉ - L'Allemagne élimine la France

VIDÉO - La sérieuse blessure de Neymar

VIDÉO - Le penalty de James face au Brésil

CARTON JAUNE - Brésil : Thiago Silva sera suspendu

VIDÉO - Le sublime coup franc de David Luiz