La Suisse, un adversaire très coriace

  • A
  • A
Partagez sur :

L’ŒIL DE RAYMOND - Raymond Domenech est optimiste avant la rencontre du Mondial entre la Suisse et la France, vendredi soir (21h).

Objectif huitièmes de finale. Raymond Domenech, l'ancien sélectionneur des Bleus, a livré son analyse sur la Suisse, le prochain adversaire de l'équipe de France vendredi soir (21h). Interrogé par Thomas Sotto vendredi matin au micro d'Europe 1, il a affiché son optimisme : "C'est une bonne équipe, mais la Suisse est largement à notre portée". Lors de leur premier match, les Helvètes ont obtenu une difficile victoire sur l’Équateur (2-1). De leur côté, les Français se sont imposés facilement face au Honduras (3-0). Le vainqueur du match de vendredi soir prendra donc une belle option sur la qualification en huitièmes de finale. Les Bleus, avec Raymond Domenech à leur tête, avaient fait match nul contre la Suisse au premier tour du Mondial 2006 (0-0).

Le résumé de Suisse-France, premier tour du Mondial 2006 (0-0) :

Attention aux contres. Le finaliste de la Coupe du monde 2006 a également analysé les qualités de la Nati : "Le point fort de la Suisse, c'est la contre-attaque." Cependant, l'ancien sélectionneur estime que les Bleus pourraient en profiter : "Ils vont laisser de l'espace, et quand il y en a, on peut être plus dangereux qu'en jouant dans notre camp". Raymond Domenech juge que de toute manière l'équipe de France doit être sûre de sa force : "Maintenant, on sait qu'on a des qualités. On peut aller chercher l'adversaire, il faut l'empêcher de jouer pour aller dans son camp". Puis il prévient que tout ne se jouera pas vendredi soir : "Ce match là compte, mais celui contre l’Équateur comptera tout autant." 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

FOCUS - Cinq choses à savoir sur France-Suisse

EN IMAGES - France-Honduras : le match en six photos

LE FILM DU MATCH - Benzema met les Bleus sur orbite

REACTION - Benzema "content et fier" de lui

SATISFACTION - Pour Deschamps, "il faut savourer"