La Croatie victime d'un arbitrage maison ?

  • A
  • A
La Croatie victime d'un arbitrage maison ?
@ REUTERS
Partagez sur :

SCANDALE - La Croatie s'est inclinée (3-1) face au Brésil mais l'arbitre a sifflé un penalty contestable...

Première polémique. Premier match et première controverse pour cette Coupe du monde au Brésil. Le Brésil a dominé jeudi soir la Croatie (3-1), bénéficiant au passage d'un penalty plutôt généreux à vingt minutes de la fin. Les Croates ont hurlé au scandale mais avaient-ils raison ? Europe1.fr revient sur cette première polémique.

Croates

© REUTERS

Est-ce qu'il y avait faute sur Fred ? "C'est la première boulette de ce Mondial", lance Raymond Domenech, vendredi matin sur Europe 1. On joue la 71e minute. Le Brésil est peu convaincant quand Fred s'écroule dans la surface de réparation, déséquilibré par le défenseur croate Dejan Lovren. "C'est une erreur d'interprétation", poursuit Domenech. "Il y a semblant de faute, un début. Mais si on siffle ce genre de fautes sur le premier match, on aura 15 penalties par match. Au moindre contact sur un corner, ce sera penalty sans discussion". 



Penalty ou pas ?par Europe1fr

>>> Mais le penalty accordé à Fred n'est pas vraiment la seule action litigieuse dans cette rencontre. Deux autres occasions posent question : 

La Croatie a-t-elle eu un but refusé ? Quatre minutes après la première erreur de l'arbitre japonais Yuichi Nishimura, une deuxième action pose problème. On est cette fois dans le camp brésilien. Sur un centre dans la surface, Olic déséquilibre le gardien brésilien Julio Cesar pour faire sa remise de la tête. Derrière, un joueur croate poussera la balle dans le but vide mais la Seleçao semble s'être arrêtée de jouer après le coup de sifflet de l'arbitre. En revanche, la faute d'Olic est vraiment contestable. S'il bouscule Julio Cesar, il le fait à la régulière, sans s'aider des mains, simplement pour disputer le ballon...



Le troisième but brésilien était-il valable ? "C'est un vrai coup de pouce du destin", a estimé Domenech. "Sur le deuxième mais aussi sur le troisième but. Au départ de l'action, Oscar commet une faute sur son adversaire". A la 91e minute, Oscar inscrit le troisième but brésilien, enterrant définitivement les espoirs croates. Mais sur son démarrage, le joueur de Chelsea déséquilibre son vis-à-vis. Une nouvelle erreur de l'arbitre...

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

COUP DE GUEULE - Les Croates hurlent au "scandale"

PEUT MIEUX FAIRE - Un Brésil laborieux, mais victorieux

TRISTE RECORD - Marcelo entre par la petite porte

EN IMAGES - Revivez la cérémonie d'ouverture

EN DIRECT DE RIO - Le Brésil résumé en dix mots