La Colombie en huitièmes de finale

  • A
  • A
La Colombie en huitièmes de finale
James Rodriguez a régalé contre la Côte d'Ivoire.@ Reuters
Partagez sur :

C'EST FAIT - L’équipe de James Rodriguez a battu la Côte d’Ivoire (2-1) et s'est qualifiée pour les huitièmes de finale.

>> Retrouvez toute l'actu de la Coupe du monde 2014 en cliquant ici

Après leurs deux victoires initiales, Colombie et Côte d’Ivoire voulaient confirmer et faire un pas vers la qualification. C’est la Colombie qui s'est ouvert les portes des 8e de finale en battant les Eléphants ivoiriens  (2-1). Les Sud-Américains sont qualifiés puisque le Japon et la Grèce ont fait match nul (0-0) dans la nuit.

>> Europe1.fr revient sur les faits marquants de ce match :

Celui qui a bien mérité sa douche. Autant dire tout de suite que ce n’est pas sur ce terrain là qu’on l’attendait. Virtuose du ballon rond, James Rodriguez, déjà buteur lors du premier match contre la Grèce, a débloqué la situation contre la Côte d’Ivoire… de la tête (1-0, 64e). Et sur ce corner frappé par Cuadrado, le Monégasque s’est même payé le luxe de gagner son duel face à Didier Drogba, tout juste entré en jeu et connu pour ses qualités dans les airs.

Quelques minutes plus tard, Gutierrez chipe un ballon dans les pieds de l’ancien Stéphanois Didier Zokora, à 30 mètres du but ivoirien. La suite va à 2.000 à l’heure, et Quintero, qui venait juste d’entrer en jeu, double la mise (2-0, 70e). La Colombie s’envole.

Le but playstation. Petit, on a tous rêvé d’inscrire un but comme celui de Gervinho. Alors que son équipe semblait au fond du trou après le second but de Quintero, l’ancien attaquant de Lille, esseulé sur le côté gauche, a réalisé un petit festival dont il a le secret. Après avoir éliminé Zuniga et Zapata pour rentrer dans la surface, l’attaquant de l’AS Roma a crocheté Sanchez, avant de tromper Ospina d'une frappe du droit. Un but qui relançait le suspense à 15 minutes de la fin du match. Trop tard pour les Éléphants…

L’image du match. Qu’ils sont poignants ces hymnes… Mardi, c’est Neymar qui laissait échapper quelques larmes avant le match de son équipe face au Mexique. Et jeudi, c’est Serey Die, le milieu de terrain ivoirien du FC Bâle, qui n’a pas réussir à se retenir.

La boulette salsa verde. Après une bonne entame, la Colombie aurait pu prendre les devants à la 28e minute de jeu. Tout était parfait, de l’ouverture de Cuadrado pour lancer James Rodriguez côté gauche au centre du meneur de jeu de Monaco. Mais à la réception, Gutierrez, pourtant buteur lors du premier match, s’est complètement raté alors qu’il était seul à six mètres du but. Un raté incroyable pour le goleador de River Plate ! En tribunes, Falcao a dû apprécier...

Cherchez l’intrus. On jouait depuis quelques minutes seulement entre la Colombie et la Côte d’Ivoire quand un drôle de ballon s’est invité sur la pelouse. Pas vraiment aux normes internationales, l’intrus a été crevé, non sans difficultés, par James Rodriguez :

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Japon-Grèce

RÉSULTAT - La Côte d'Ivoire souffre mais bat le Japon

AVEC LE SOURIRE - La Colombie se fait plaisir