La caxirola, successeur contrarié de la vuvuzela

  • A
  • A
La caxirola, successeur contrarié de la vuvuzela
La présidente brésilienne Dilma Roussef dans une fabrique de caxirola.@ Reuters
Partagez sur :

SILENCE, CA JOUE - Les organisateurs de la Coupe du monde brésilienne ont interdit aux supporters d’utiliser cet instrument dans les stades.

Nuisances sonores interdites. Il devait être le digne successeur de la vuvuzela, cet instrument en forme de trompette que les fans de foot avaient découvert en mondovision lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Le caxirola, sorte de maracas en plastique, vient d’être interdit de stade par le ministre de la Justice du pays, rapporte le Wall Street Journal. L’instrument avait été vertement critiqué par les médias, notamment le Guardian, qui avait prévenu les supporters de l’équipe des Three Lions en partance pour le Brésil : "Si vous croyez que les vuvuzelas étaient désagréables, attendez d’entendre la caxirola".  Pourtant, l’instrument bénéficie d’une belle couverture commerciale, et devrait être mis en vente en Europe dès l’ouverture de la Coupe du Monde. De quoi ramener sur le Vieux continent des accents brésiliens.   $

Musique, maestro :



sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

INTERDICTION - La LFP bannit les vuvuzelas

GÉNIE - On a retrouvé l'inventeur du vuvuzela