L'Espagne quitte le Brésil sur une victoire

  • A
  • A
L'Espagne quitte le Brésil sur une victoire
@ REUTERS
Partagez sur :

LOGIQUE - La Roja a aisément battu l'Australie (3-0), lundi, pour ses adieux au Mondial.

L'Espagne n'a pas ajouté l'insulte à l'injure. Eliminée dès la deuxième match de groupes, une première pour un champion du monde sortant, la Roja a évité la dernière place de son groupe en battant facilement l'Australie, lundi, à Curitiba (3-0). Cette rencontre sans enjeu mais non sans rythme, a basculé peu avant la mi-temps, sur une action 100% Atlético Madrid, avec Koke qui toucha Juanfran dans la surface. Le latéral des "Matelassiers" centra en retrait pour son coéquipier en club, David Villa, qui ouvra le score d'une magnifique talonnade.

Villa marque d'une talonnade :

Face à une équipe d'Australie moins en jambes que face aux Pays-Bas et privée de sa star Tim Cahill, la Roja a pris le large en fin de deuxième période, grâce à Fernando Torres, impeccable sur une passe lumineuse d'Andres Iniesta (2-0, 69e), puis par Juan Mata, trouvé au deuxième poteau par Cesc Fabregas (3-0, 82e).

Fernando Torres inscrit le but du 2-0 :

Villa, Torres, Mata : trois joueurs qui n'ont pas eu les faveurs de Vicente del Bosque pour une place de titulaire pendant ce tournoi et qui ont prouvé leur valeur. Pour Villa, ce sera même la dernière fois puisque, à l'instar d'autres joueurs de cette incroyable génération espagnole, l'attaquant de l'Atlético a sans doute disputé son dernier match avec la sélection. C'est le sens qu'on pouvait donner à sa sortie du terrain, à la 56e minute, lorsqu'il a embrassé l'écusson de son équipe.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

EN UN CLIC - Carton plein pour les Pays-Bas !

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Australie-Espagne