L'Allemagne ralentie par le Ghana

  • A
  • A
L'Allemagne ralentie par le Ghana
@ Reuters
Partagez sur :

DÉCEPTION - L'Allemagne a été tenue en échec par le Ghana (2-2). Mais son buteur Klose est entré dans l'histoire.

>> Tout savoir sur la Coupe du monde en cliquant ici

On n’a pas reconnu la Nationalmannschaft. Large vainqueur du Portugal lors de son premier match dans la compétition (4-0), l’Allemagne faisait dès lors figure d’épouvantail du tournoi. Une confirmation était toutefois attendue face au Ghana. Elle n’est pas venue, loin de là (2-2).

Götze l'oubliera celui-là... Battus par les Etats-Unis pour leur premier match, les Black stars ont imposé d’entrée un pressing très haut. Pas en jambes, empruntés, les techniciens allemands ont mis du temps à entrer dans leur match, tout juste réveillés par une frappe lointaine de Kroos (30e). Trop peu, beaucoup trop peu pour déstabiliser une vaillante équipe ghanéenne.

Au retour des vestiaires, la Nationalmannschaft a donc appuyé un peu sur l’accélérateur, et ça a fini par payer. A la réception d'un centre magnifique de Thomas Müller, Mario Götze, entre deux défenseurs, a repris de la tête, puis de la cuisse gauche. Pas très académique, mais ça compte (1-0, 51e).

Un coup dur pour le Ghana ? Pas du tout. Cette ouverture du score a au contraire boosté les partenaires d’André Ayew, qui n’ont mis que trois minutes pour égaliser grâce à une tête… d’André Ayew bien sûr (1-1, 54e).

Sur la lancée de ce but, le Ghana a accentué sa pression et ce qui devait arriver arriva : après un ballon perdu dans l'entrejeu par Philipp Lahm, Asamoah Gyan, de près et en force, a puni l’Allemagne (2-1, 63e).

Et Klose est arrivé ! Dans les cordes, la sélection de Low a eu le mérite d’attendre la fin de l’orage pour réagir. Et c’est Miroslav Klose, entré en jeu deux minutes plus tôt, qui a égalisé (2-2), inscrivant au passage son 15e buts dans la compétition, comme Ronaldo (le vrai). La fin de match, complètement folle, aurait pu faire basculer le sort de la rencontre d'un coté ou d'un autre, mais c'est finalement sur un score de parité que se sont séparé les 22 acteurs. Et ça n'arrange personne.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

Non, Meireles n'a pas fait de doigts d'honneur à l'arbitre

L'Allemagne écrase le Portugal d'entrée

Ronaldo évoque "des conneries" sur sa santé

Les Etats-Unis battent (enfin) le Ghana et se placent