Domenech : pour un entraîneur, "c'est terrible"

  • A
  • A
Partagez sur :

ANALYSE - Raymond Domenech commente l'état d'esprit de Luis Felipe Scolari au moment de la déroute brésilienne face à l'Allemagne.

L'impuissance. "C'est terrible, on se liquéfie. On ne sait plus où se mettre". Raymond Domenech, qui a connu des moments très durs avec les Bleus, éliminés dès le premier tour du Mondial 2010, est revenu mercredi sur les sentiments qui ont pu habiter Luis Felipe Scolari, l'entraîneur brésilien, au moment de la déroute de la Seleçao mardi soir face à l'Allemagne (7-1). L'ancien sélectionneur des Bleus explique :  "On ne sait plus quoi faire, on ne sait plus quelle ficelle tirer, et on voit tout partir". "La position de l'entraîneur, c'est de l'incompréhension totale, comme tout le peuple brésilien", poursuit Raymond Domenech.

Les faiblesses du Brésil. L'ancien sélectionneur de l'équipe de France juge également que l'absence de la star Neymar a exposé au grand jour les faiblesses du reste de l'équipe de Scolari  "Est-ce que Neymar n'était pas l'arbre qui cachait la forêt, même si c'est la forêt amazonienne et qu'elle est très grande ?", s'interroge-t-il. "Il n'y avait pas grand-chose" du côté brésilien. "Cette équipe, elle n'a rien. Elle n'a pas d'attaquants et a une défense passoire", ajoute-t-il.

La foi ne suffit pas. "Pour jouer contre les Allemands, il faut un peu plus de rigueur et de maîtrise", souligne l'ancien sélectionneur des Bleus. Et Raymond Domenech de conclure : "l'enthousiasme, la foi, l'envie de plaire à son peuple, ça ne suffit pas. Il fallait d'abord jouer au football, mais au vrai football, celui qui se joue à 11 contre 11".

sujet

L'INFO - L'Allemagne réduit en miettes le Brésil

DETRESSE - Le traumatisme pour tous les supporters du Brésil

VIDEOS - 18 minutes de cauchemar pour le Brésil

LE RECORD - Klose plus fort que Ronaldo !