Desailly a foi en l'équipe de France

  • A
  • A
Desailly a foi en l'équipe de France
Desailly place de grands espoirs dans l'équipe de France.@ REUTERS
Partagez sur :

CIEL BLEU – L'ancien défenseur central et capitaine des Bleus loue les qualités des hommes de Didier Deschamps.

Quand on a été l'un des meilleurs défenseurs centraux au monde, capitaine, champion du monde et d'Europe avec les Bleus, on a forcément un avis qui compte. Pour Marcel Desailly, l'équipe entraînée par son ancien coéquipier Didier Deschamps peut réaliser une belle compétition. "Je ne vais pas me référer aux matchs de préparation, mais plutôt à l'effectif retenu pour le Mondial. Individuellement, on a  beaucoup de qualités. On est vraiment au top. A partir de là, je veux y croire", estime-t-il jeudi matin sur Europe 1.

L'Ukraine comme référence. Mais pour  l'ancien joueur de l'OM et de l'AC Milan, avoir de bons joueurs de foot ne suffit pas. L'ingrédient indispensable pour remporter de grandes victoires est tout trouvé : le mental. "Collectivement, ensemble, les joueurs doivent y croire au même moment. Ils l'ont fait contre l'Ukraine, on espère maintenant qu'ils vont le faire tout au long du Mondial, dans cette même dynamique". Le barrage retour pour la Coupe du monde, remporté 3-0 face à l'Ukraine, peut donc servir de base au sélectionneur Didier Deschamps. La France est placée dans le groupe E, avec la Suisse, le Honduras et l’Équateur.

Encore du pain sur la planche. Mais pour Marcel Desailly, le travail est loin d'être terminé. "L'envie, ça se crée petit à petit, en ce moment. C'est au quotidien que Didier (Deschamps) doit travailler avec ses joueurs. Pour que lorsqu'ils arrivent à la compétition, ils n'aient pas peur, qu'ils essayent de se libérer et qu'ils apportent ce qu'on attend d'eux". Il reste quelques jours à Karim Benzema et ses coéquipiers pour suivre les conseils de l'ancien capitaine des Bleus. Le premier match de l'équipe de France aura lieu le dimanche 15 juin, face au Honduras.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

GROUPE E - Ce qui attend les Bleus

BLEUS - Croyez-vous qu'ils iront loin ?

Oublié Knysna, Bem-vindo Rio pour les Bleus

VIDÉO - Le geste improbable de Sakho