Coupe du monde : sans Nasri, "c'est un peu risqué"

  • A
  • A
Coupe du monde : sans Nasri, "c'est un peu risqué"
Partagez sur :

LE POINT DE VUE DE - Guy Roux et Raymond Domenech ont commenté sur Europe 1 les choix de Didier Deschamps.

Raymond Domenech et Guy Roux ont commenté mardi soir sur Europe 1 les choix de Didier Deschamps. Le sélectionneur de l'équipe de France avait dévoilé quelques minutes plus tôt sa liste de 23 joueurs retenus pour la Coupe du monde, ainsi qu'un groupe de sept réservistes.

>>> Découvrez les 23 Bleus retenus et les sept réservistes ici

"C'est fini, il n'y a plus de suspense". "Il a fait son choix", a répondu laconiquement Raymond Domenech, ancien sélectionneur de l'équipe de France et consultant Europe 1. Contesté dans ses choix pour la Coupe du monde 2010, Raymond Domenech connait trop bien les difficultés du poste. "Maintenant, les joueurs concernés doivent se préparer. C'est fini, il n'y a plus de suspense, on est passé à autre chose, il est débarrassé de ça, ils attendent juste le début des entraînements", a-t-il ajouté. Selon lui, la clé réside dans le comportement des sélectionnés. "Vont-ils se comporter comme des joueurs de haut niveau, montrer cette envie, cette détermination, cette solidarité qu'ils ont montré au match retour contre l'Ukraine ?", s'interroge-t-il. Pour le consultant d'Europe 1, cette liste est importante à plus d'un titre. "L'échéance n'est pas seulement là, au Brésil, il y a ensuite l'Euro 2016 en France, c'est un élément capital".

Sans Nasri, "c'est un peu risqué", juge Guy Roux. Guy Roux, également consultant pour Europe 1, aurait peut-être retenu Samir Nasri. "Il fallait être sans doute les huit jours pendant les deux matches de l'équipe de France contre l'Ukraine pour savoir ce qu'il s'est passé et comprendre pourquoi il n'est pas là. C'est un petit peu risqué car c'est le meilleur créateur de jeu français actuel et on ne l'a pas pris", juge l'ancien entraîneur de l'AJ Auxerre. "Eric Abidal a fait une bonne saison avec Monaco, mais il va mettre fin à sa carrière. A mon avis, il peut manger avec Deschamps demain midi sans problème. En ce qui concerne Nasri, c'est très différent", conclut-il.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

BLEUS - Une liste sans surprise et sans Nasri

MONDIAL - Quel parcours possible pour les Bleus ?

INTERVIEW - Nasri pas retenu "pour trois raisons"