Argentine-Suisse : pour le pape, "ça va être la guerre"

  • A
  • A
Argentine-Suisse : pour le pape, "ça va être la guerre"
Le coeur du Pape François battra pour l'Albiceleste.
Partagez sur :

SUPPORTER - Le pape François a plaisanté avec ses gardes suisses avant le huitième de finale entre l'Argentine et la Suisse, mardi soir (18h).

Un Pape taquin. Le pape François est un grand fan de football. Et il n'a pas hésité à plaisanter avec ses gardes suisses avant le huitième de finale de Coupe du Monde entre l'Argentine et la Suisse. Selon l'agence spécialisée sur le Vatican I.Media, le pape a déclaré avec humour : "Ça va être la guerre !". Il a même répété cette formule à plusieurs reprises. Il faut dire que sa Sainteté est argentin et bénéficie de la protection des gardes suisses. Forcément, chacun supportera son équipe nationale.

Invitation déclinée. Beaux joueurs, les gardes suisses ont invité le Pape à regarder la rencontre avec eux dans leur caserne. Mais le Cardinal Jorge Bergoglio a répondu qu'il ne pouvait "malheureusement" pas. Le pape est supporter depuis son enfance du club de San Lorenzo, à Buenos Aires. Il suit encore les résultats de son équipe préférée et continuerait même de payer sa cotisation. Et mardi soir, il supportera les coéquipiers de Lionel Messi pour une place en quart de finale du Mondial.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

Cinq choses à savoir sur Argentine-Suisse

NOUVELLE DÉCEPTION - L'Argentine gagne mais inquiète toujours

CA GAZOUILLE - Quand Messi enflamme Twitter avec son but décisif