VIDÉO - Les 5 plus beaux buts du premier tour

  • A
  • A
VIDÉO - Les 5 plus beaux buts du premier tour
@ Reuters
Partagez sur :

LA CRÈME DES CRÈMES - Robben, Shaqiri, Van Persie, Messi, Cahill... Europe 1 a revu les 136 buts de la première phase et n’a gardé que le meilleur.

TOP 5 - La première partie de la Coupe du monde est désormais achevée et il est temps de dresser un premier bilan des buts. En 48 matches de la phase de poules, 136 buts ont été marqués, soit une moyenne de 2,8 buts par match. Une moyenne supérieure à l’édition précédente puisque la moyenne était de 2,3 buts par matches en 2010, en Afrique du Sud. En plus d’afficher le plus de buts marqués dans le cours du jeu (10, meilleure moyenne des poules), les Pays-Bas sont doublement présents dans notre top 5 des plus beaux buts du premier tour.

5- La démonstration technique de Robben. Arjen Robben, on l’adore ou on le déteste. Mais son talent est indiscutable. Contre l’Espagne, le coéquipier de Ribéry au Bayern Munich a littéralement déposé son adversaire Sergio Ramos sur le côté droit : il a même été chronométré à 37 km/h, soit la vitesse la plus rapide jamais mesurée par un footballeur dans un match. Et dans le même match, il a fait une démonstration de son implacable technique : contrôle aérien parfait, crochet pour enrhumer le défenseur, feinte de tir puis frappe surpuissante. Imparable.

4- Messi, maître ès coup-franc. Parmi les stars attendues de ce Mondial, Messi n’a pas déçu. Sans éclabousser de son talent les trois premiers matches de l’Argentine, qui s’est qualifiée sans trop de problème pour les huitièmes, l’attaquant du FC Barcelone est déjà en tête du classement des buteurs avec 4 réalisations. Dont un coup-franc d’école contre le Nigeria, du pied gauche bien sûr, qui est allé chatouiller la lucarne du pourtant excellent Enyeama.

3- Shaqiri, la triple menace. Il est passé à côté de son match contre la France, un peu comme toute l’équipe suisse : mais Xherdan Shaqiri s’est triplement rattrapé contre le Honduras avec trois buts splendides. Le premier, une frappe du gauche des 25 mètres, est allé se loger en pleine lucarne du gardien hondurien. L’une des plus belles frappes sèches de ce début de compétition.

2- Van Persie, le Hollandais vollant. L’avant-centre de Manchester United a également contribué au large succès des Bataves face aux Espagnols pourtant tenant du titre (5-1) mais c’est lui qui a certainement marqué le but le plus spectaculaire de cette première phase : une tête plongeante à l’entrée de la surface, à l’horizontale, qui a lobé Casillas, légèrement trop avancé pour repousser le cuir.

1- Cahill, la volée pour rien. Tim Cahill n’en est pas à sa première Coupe du monde mais il a probablement inscrit, lors du match contre les Pays-Bas, le plus beau de sa carrière avec l’Australie. À la réception d’un long ballon aérien venu de la droite, le milieu de terrain des New York Red Bulls a décoché une incroyable reprise de volée du gauche qui a terminé sa course dans le coin gauche du but de Cillessen. Une petite merveille.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

EN IMAGES - Mondial : quand c'est l'autre équipe qui marque

INSOLITE - États-Unis - Allemagne s'est aussi joué dans l'espace

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Pays-Bas-Mexique

L'ANALYSE DE DOMENECH - Des équipes en fin de cycle ?