Pourquoi faut-il avoir peur de l'Allemagne ?

  • A
  • A
Pourquoi faut-il avoir peur de l'Allemagne ?
@ REUTERS
Partagez sur :

L'ADVERSAIRE - La France retrouve son meilleur ennemi l’Allemagne en quarts de finale du Mondial, vendredi (18h) à Rio.

L'info. La France sait à quoi s’attendre. Battre l’Allemagne en Coupe du Monde, elle ne l'a fait qu'une seule fois et c'était... en 1958 (pour le match pour la 3e place). Depuis, Français et Allemands se sont affronté à deux reprises (en 1982 en Espagne et en 1986 au Mexique). Des souvenirs terribles pour les Français, éliminés à chaque fois par une RFA sans pitié. Europe 1.fr vous explique pourquoi l’Allemagne est toujours une redoutable équipe.

Mesut-Ozil-Toni-Kroos-Bastian-Schweinsteiger-et-Thomas-Muller_scalewidth_630

© REUTERS

Parce que l’Allemagne est toujours redoutable en Coupe du Monde. Trois fois championne du monde (1954, 1974 et 1990), l’Allemagne fait toujours partie des favoris pour le titre final. Et son côté rouleau compresseur est loin d’être exagéré. Depuis leur finale perdue en 1982 contre l’Italie, les Allemands ont toujours réussi à rejoindre les quarts de finale d’un Mondial. Auteur d’un tournoi 2014 à deux vitesses, l’équipe de Joachim Löw s’est fait peur contre l’Algérie mais a su rester solide dans les prolongations. Si la Mannschaft n’a pas séduit par son jeu, elle retrouve une nouvelle fois les quarts de finale et ne fait que confirmer sa formidable régularité au plus haut niveau.

Parce que les joueurs se connaissent par coeur. Depuis son arrivée sur le banc de la Mannschaft en 2006, Joachim Löw a construit une équipe pour durer. Il accorde sa confiance à de joueurs expérimentés tels que Bastian Schweinsteiger, Lukas Podolski et Phillip Lahm, avec la ferme intention de produire un football offensif et attractif pour les supporters. Entre l’Euro 2008 et la Coupe du Monde 2014, l’équipe d’Allemagne a très peu changé et Joachim Löw a su introduire au fil du temps les perles d’une nouvelle génération. Özil, Götze et Müller font désormais partie intégrante de la Mannschaft et peuvent permettre à l’Allemagne de remporter un titre majeur.

France-Allemagne

© REUTERS

Parce que Neuer, Lahm, Özil, Müller, Götze. Les années passent mais la Mannschaft reste une valeur sûre. Si l’Allemagne court toujours après un sacre depuis 1996, elle possède toujours des joueurs de classe mondiale. Le gardien Manuel Neuer est en train de révolutionner son poste. Évoluant quasiment comme un libéro, le portier du Bayern Munich vient suppléer avec brio sa défense en manque de vitesse.

Phillip Lahm, le capitaine allemand est tout aussi indispensable à Joachim Löw. Un jour milieu défensif, l’autre dans son couloir droit de prédilection, Lahm ne déçoit jamais et peut parfois se muer en buteur. Il est le véritable taulier de son équipe. Pour gagner, il faut marquer, et c’est là qu’intervient le sérial buteur Thomas Müller. En deux Coupes du monde, cet attaquant de 24 ans a déjà marqué 9 buts (5 en 2010, 4 en 2014). Toujours dans les bons coups, il est l’arme offensive n°1 de la Mannschaft. Özil et Götze, auteurs d’une Coupe du Monde en demi-teinte pour l’instant, sont également deux pièces maîtresses du collectif allemand. Le duo est capable de faire chavirer l’adversaire à tout moment.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

COMPOSITION - Les Bleus avec Griezmann ou Giroud ?

ÉPIDÉMIE OU INTOX - Sept joueurs allemands malades ?

BONS PLANS - Où voir France-Allemagne sur grand écran ?

STATS - Cinq choses à savoir sur France-Allemagne

OPTIMISME - France-Allemagne : les raisons d'y croire

FRANCE-RFA 1982 - Ce que Battiston n'a jamais dit

ARBITRE - Un Argentin au sifflet pour France-Allemagne