Pour Domenech, "Benzema a sa place dans l'équipe du Brésil"

  • A
  • A
Pour Domenech, "Benzema a sa place dans l'équipe du Brésil"
Raymond Domenech ne voit pas un joueur français être titulaire avec l'équipe d'Allemagne.@ Europe1
Partagez sur :

SPORT-FICTION - Pour notre consultant, seuls quatre joueurs des Bleus seraient titulaires parmi les demi-finalistes du Mondial.

Le top 8, mais pas le top 4. Vous avez été frustrés par l'élimination des Bleus contre l'Allemagne en quart de finale (0-1) ? Nous aussi. Si l'équipe de France a réalisé une belle Coupe du Monde, à Europe1.fr on se demande toujours ce que valent vraiment les Tricolores. Alors nous avons décidé de solliciter notre consultant Raymond Domenech pour se livrer à un jeu de sport-fiction. Qui, des onze joueurs français qui ont débuté en quart de finale, seraient titulaires chez les demi-finalistes du Mondial ? A savoir l'Argentine, le Brésil, les Pays-Bas et l'Allemagne. Verdict de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France : seulement quatre Bleus pourraient prétendre intégrer ces poids lourds du football mondial. Mais alors, "ils apporteraient un vrai plus à ces équipes", estime Raymond Domenech. Découvrez les quatre heureux élus.

benzema

© Reuters

Karim Benzema do Brasil. Premier Bleu choisi par Raymond Domenech : Karim Benzema. Le joueur star de l'équipe de France, auteur d'une Coupe du Monde convaincante mais très peu en réussite en quart de finale face à l'Allemagne, aurait sa place à la pointe de l'attaque de la Seleçao. L'ancien sélectionneur des Bleus estime que l'attaquant est "meilleur que Fred, le titulaire du poste, et que son remplaçant, Jo". Il faut dire que le joueur du Real Madrid a inscrit trois buts, quand Fred n'en a inscrit qu'un seul. Mais pour notre consultant, "chez les autres demi-finalistes, ce n'est pas la même chose". Gonzalo Higuain avec l'Argentine, Robin Van Persie aux Pays-Bas et Thomas Müller en Allemagne, c'est effectivement du très lourd. Dans ces trois équipes, "Benzébut" aurait donc ciré le banc.

Paul-Pogba-et-Antoine-Griezmann-930x620_scalewidth_630

© REUTERS

La terre des milieux. Au milieu de terrain, Raymond Domenech apprécie particulièrement les profils de Paul Pogba et Blaise Matuidi. "Avec leurs qualités de relanceurs et de relayeurs au milieu du terrain, leurs facultés à briser les lignes adverses, ils peuvent s'intégrer dans n'importe quelle équipe", juge notre consultant. L'ancien entraîneur des Bleus verrait bien Blaise Matuidi dans le milieu de l'Argentine, donc à la place de Lucas Biglia ou de Javier Mascherano. Raymond Domenech estime également  que Paul Pogba apporterait une vraie plus-value à l'entre jeu des Pays-Bas, composé de Wesley Sneijder et de Georginio Wijnaldum en quart de finale.

Hugo Lloris, "éventuellement". Le capitaine de l'équipe de France a réalisé une belle Coupe du Monde. Mais "les gardiens des quatre demi-finalistes aussi", selon Raymond Domenech. Notre consultant considère que "sur le niveau intrinsèque, Hugo (Lloris) serait éventuellement titulaire en Argentine et aux Pays-Bas." Le portier des Sud-Américains est Sergio Romero, le gardien remplaçant de l'AS Monaco. Du côté des Oranje, le dernier rempart s'appelle Jasper Cillessen, qui évolue à l'Ajax Amsterdam. Mais pour Raymond Domenech, Hugo Lloris aurait fait la différence sur "son expérience au plus haut niveau, plus élevée que ses concurrents". Mais face au mur de Berlin, Manuel Neuer, il n'y a rien à faire. A la fin, c'est toujours le (gardien) allemand qui gagne.

04.07 930x620 Lloris France Allemagne Football

© REUTERS

L'Allemagne n'a pas besoin de nous. En revanche, Raymond Domenech est catégorique : "si on demande aux Allemands de prendre un joueur de l'équipe de France pour remplacer un des leurs, on a beau chercher, il n'y en a pas". Il est vrai que Manuel Neuer est sans doute le meilleur gardien au monde à l'heure actuelle, que la défense allemande est solide et que les milieux et les attaquants de la Nationalmannschaft ont pris le dessus sur leurs homologues français en quart de finale. Conclusion de Raymond Domenech : "l'élimination de la France est logique". Forcément, avec quatre joueurs sur onze, difficile de rivaliser avec les meilleurs. Allez, gageons qu'avec Franck Ribéry dans l'équipe, Raymond Domenech aurait ajouté un Bleu dans sa liste.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

Cinq choses à savoir sur Brésil-Allemagne

Cinq choses à savoir sur Pays-Bas-Argentine