Les supporters allemands euphoriques : "on va être champions"

  • A
  • A
Les supporters allemands euphoriques : "on va être champions"
En Allemagne, la nuit a été longue.@ Reuters
Partagez sur :

COUPE DU MONDE - Outre-Rhin, les supporters étaient euphoriques, mais aussi très étonnés de la performance de leur équipe en demi-finale de la compétition.

L’INFO. “Fascinant”, “Hallucinant”, “Etonnés”, les adjectifs qui sortaient de la bouche des Allemands mardi soir étaient tous très forts. L’objet de leur béatitude se trouve à la Une des journaux : l’Allemagne a mis une raclée historique à leurs adversaires du soir, les Brésiliens, hôtes de la coupe du monde. La Mannschaft connaîtra son concurrent en finale dans la soirée de mercredi. En attendant, outre-Rhin, on a savouré pendant toute la soirée, comme ont pu le constater les équipes d’Europe 1 sur le terrain.

allemagne-3

© Reuters

“Pas le temps d’écrire les SMS”. En sortant de l’ancien cinéma qui diffusait le match sur son écran géant, les supporters berlinois n’ont pas réussi à se parler tout de suite. Comme assommés par ce qu’ils venaient de voir. Finalement, les klaxons ont retenti et les pétards ont explosé. “C’était fascinant. On était confiants quand on est arrivé ici avec mes amis, mais on ne n’attendait pas à une pluie de buts en cinq minutes, se réjouit Salomé qui se repose quelques minutes adossée au mur, un drapeau sur les épaules. "On avait même pas le temps d’écrire des SMS. Je n’avais jamais vu ça. On est très fiers de nos joueurs car grâce à ça, on a vécu de très grandes émotions”.

“On va être champions”. A quelques mètres de là, Felix, lui aussi, devait reprendre ses esprits un verre à la main. L’émotion a été tellement forte que pour lui, c’était comme s’il avait déjà gagné la Coupe du monde. “C’est vrai qu’on peut jamais savoir, l’Argentine et les Pays-Bas sont très forts, mais le Brésil était une équipe très forte également. C’était le meilleur match des 20 dernières années”, s’emporte le supporter.

allemagne-2

© Reuters

“Ca fera une belle finale”. Mais il n’y a pas que dans la capitale allemande que le match a été suivi. A un peu plus de 750 kilomètres de là, à Kehl, au bord de la frontière franco-allemande, le match a également été très suivi. “On a pas de mots. On est vraiment étonnés”, “C’est hallucinant de faire ça au Brésil, contre le Brésil. C’est inattendu”, “La finale sent bon, mais après il y a l’Argentine ou les Pays-Bas. De toute façon, ça fera une belle finale et ce n’est pas sûr que l’Allemagne la gagne”, pouvait-on entendre sur la place qui accueillait le grand écran qui diffusait le match.

Pleins d’espoirs. Et il n’y a pas que les supporters qui y croient. Les autorités ont mené des négociations secrètes pour préparer le retour des joueurs, mardi, avec la Coupe du monde, et leur trajet dans les rues de la ville. L’objectif est simple : organiser la plus grande fête du football allemand de tous les temps.

D’ici là, les Allemands devront disputer leur 8ème finale dimanche à Rio. Huit finales, c'est un nouveau record. En attendant, l'Argentine rencontre les Pays-Bas à Sao Paulo. Coup d'envoi mercredi à 22h.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

REPORTAGE - Le traumatisme pour tous les supporters du Brésil

DRAME NATIONAL - David Luiz :"pardon à tout le monde"

REACTIONS - Löw : "Les Brésiliens étaient sens dessus dessous"

RECORD - Miroslav Klose, un 16e but pour l'Histoire

VIDEO - Le Brésil prend quatre buts en six minutes