Les Bleus ont-ils réussi leur Coupe du monde ?

  • A
  • A
Les Bleus ont-ils réussi leur Coupe du monde ?
@ Reuters
Partagez sur :

LA POLÉMIQUE - L'équipe de France a été battue par l'Allemagne en quarts de finale, vendredi.

Les Bleus ont été éliminés au stade des quarts de finale de la Coupe du monde, vendredi, par l'Allemagne (1-0). Que retenir de cette campagne brésilienne ? Le nouvel engouement suscité dans le pays au détour de quelques victoires probantes ou bien un parcours sans grande saveur achevé dans la frustration ? La rédaction d'Europe 1 ouvre le débat.


OUI : "un nouvel état d'esprit est apparu"

Par Rémi DUCHEMIN, de la rédaction d'Europe1.fr

Les Bleus ont battu la Suisse, 930

© REUTERS

"Certes, la sortie face à l’Allemagne en quarts de finale (0-1) laisse un goût franchement amer dans la bouche. Impuissants, les Bleus ont donné l’impression de sortir par la petite porte.  C’est vite oublier qu’au soir du 16 novembre dernier et d’une défaite en barrage aller face à l’Ukraine (2-0), beaucoup auraient signé ne serait-ce que pour une qualification. C’est oublier aussi le début de la compétition des Bleus, marqués par trois belles victoires - Honduras (3-0), Suisse (5-2) et Nigeria (2-0) - et un match nul lors d'un match sans enjeu, face à l'Equateur (0-0). C’est oublier enfin le nouvel état d’esprit des Bleus, qui ont définitivement fait oublier le cauchemar de Knysna lors de la Coupe du monde 2010, en Afrique du Sud. Dans deux ans, la France accueillera l’Euro et sur ces bases-là, il est désormais permis d’espérer le meilleur."

NON : "un parcours et une élimination prévisibles"

Par Nicolas ROUYER, de la rédaction d'Europe1.fr

04.07 930x620 Griezmann Mavuba France Bleus

© REUTERS

"Lors du tirage au sort de la Coupe du monde en décembre 2013, le parcours des Bleus était tout tracé : la première place d'un groupe comprenant Honduras (le pays le plus faible des qualifiés de la zone Concacaf), Suisse (sans référence en grande compétition) et Equateur (le moins fort de la zone Amsud), un huitième de finale contre le Nigeria (qui n'est jamais allé en quarts de finale de Mondial) puis un quart de finale face à l'Allemagne. Et là, tout devait se jouer. Ce match était le pivot de la campagne des Bleus, qui pouvait passer de l'ordinaire au mémorable. Et là, patatras au Maracana. L'équipe de France a des talents, certes, mais elle est encore trop faible pour contrecarrer de grandes nations et pas assez mature pour renverser une situation mal engagée. Brillante contre le Honduras (rapidement réduit à dix, faut-il le rappeler) et la Suisse, elle s'est montrée bien poussive ensuite contre le Nigeria, malgré la clémence de l'arbitre (qui aurait pu exclure Blaise Matuidi). La place attendue de la France dans ce Mondial était en quarts de finale. Elle a eu le mérite d'y parvenir, c'est vrai. Mais elle n'a jamais semblé capable, vendredi, d'offrir ce moment délicieux où la logique est remise en cause."
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

STRATÉGIE - Une victoire "à l'allemande" ?

EN IMAGES - La détresse des supporters des Bleus

RÉSUMÉ - Battus par l'Allemagne, les Bleus rentrent à la maison

POLÉMIQUE - Y avait-il faute sur Varane ?