Les anti-stars de Pays-Bas-Argentine

  • A
  • A
Les anti-stars de Pays-Bas-Argentine
Sergio Romero, gardien remplaçant à Monaco, est titulaire avec l'Argentine.@ REUTERS
Partagez sur :

DANS L'OMBRE - La seconde demi-finale du Mondial ne se résume pas à un duel de stars entre le Néerlandais Arjen Robben et l'Argentin Lionel Messi.

Ce sont les travailleurs de l'ombre. Indispensables à leurs équipes, une bonne moitié des effectifs de l'Argentine et des Pays-Bas, qui s'affrontent mercredi soir en demi-finale de la Coupe du Monde, sont de parfaits inconnus pour le grand public. Loin de la renommée du quadruple ballon d'or Lionel Messi, déjà auteur de 4 buts dans la compétition, ou du Hollandais Arjen Robben, qui est sans doute le meilleur joueur de ce Mondial avant les demi-finales, ces fidèles soldats ont amené leurs deux équipes dans le dernier carré du Mondial. Europe1.fr vous présente ces joueurs méconnus dont le travail est trop peu mis en lumière.

Le Néerlandais Cillessen à gauche, et l'Argentin Rojo à droite.

© REUTERS

Les gardiens de l'ombre. Même les fidèles suiveurs du championnat de France ne connaissent pas forcément Sergio Romero. Le dernier rempart de l'équipe argentine n'est que remplaçant à l'AS Monaco, barré par le solide Croate Daniel Subasic. Mais chez les Albiceleste, il est un titulaire indiscutable. Avant le Mondial, son faible temps de jeu en club a suscité l'inquiétude chez les supporters argentins. Mais depuis le début de la Coupe du Monde, le gardien est irréprochable. Solide sur la ligne et dans les airs, il a rassuré tous les (fervents) fans de l'Albiceleste.

Le constat est le même pour Jasper Cillessen, le dernier rempart néerlandais. Le gardien de l'Ajax Amsterdam, âgé de 25 ans, est un novice au plus haut niveau. Mais pour ses débuts en Coupe du Monde, il réalise de belles prestations. En quart de finale, c'est une autre anti-star qui a brillé dans les cages néerlandaises : Tim Krul. Le deuxième gardien a brillamment remplacé Cillessen pour la séance des tirs-aux-buts contre le Costa Rica, puisqu'il a réussi à repousser deux pénaltys pour permettre aux Pays-Bas de se qualifier en demi-finale.

A gauche : Vlaar (en haut) et Martins Indi (en bas). A droite : De Vrij (en haut) et Rojo (en bas).

© REUTERS

La discrète défense néerlandaise. Soyons honnêtes, les défenseurs argentins sont loin d'être des inconnus pour les amateurs de football. Martin Demichelis et Pablo Zabalata jouent à Manchester City, le champion d'Angleterre en titre, et Ezequiel Garay a réalisé deux saisons magnifiques avec le Benfica Lisbonne, finaliste malheureux de l'Europa League. Le seul joueur méconnu s'appelle Marcos Rojo. L'arrière gauche de 24 ans, qui évolue au Sporting Lisbonne, a inscrit un but au premier tour face au Nigeria. Selon l'Equipe, l'AS Monaco envisagerait même de recruter l'arrière gauche cet été.

Chez les Oranje, en revanche, vous allez sans doute découvrir les trois titulaires. Le jeune Martins Indi, 22 ans, a étonné par sa maturité dans son couloir gauche. Ses performances ont même tapé dans l'œil avisé des recruteurs du FC Porto, qu'il pourrait rejoindre après le Mondial. A ses côtés en défense, on retrouve son coéquipier au Feyenoord Rotterdam : Stefan De Vrij, 22 ans également. Les jeunes Oranje sont épaulés par l'expérimenté Ron Vlaar, 29 ans. Le défenseur central d'Aston Villa, en Angleterre, a réussi à imposer son physique de déménageur dans le onze titulaire des Pays-Bas.

En haut : les Argentins Perez (à gauche) et Biglia (droite). En bas : les Hollandais Wijnaldum (à gauche) et Blind (droite).

© REUTERS

La sobriété des milieux de terrain. Connaissez-vous Daley Blind et Georginio Wijnaldum ? Les milieux de terrain néerlandais sont pourtant deux des grandes réussites imposées par le sélectionneur Louis Van Gaal. Le premier, défenseur de formation, est replacé sur le côté gauche du milieu de terrain Oranje, même si son positionnement sur le terrain en fait plus un latéral qu'un ailier. Son compatriote Georginio Wijnaldum, 23 ans, est titulaire dans l'axe du milieu de terrain et possède une énorme marge de progression. Avis aux amateurs, donc.

Chez les Argentins, le forfait d'Angel Di Maria va permettre au polyvalent milieu offensif du Benfica Lisbonne, Enzo Perez, de prendre une place de titulaire contre les Pays-Bas. Un autre joueur de l'Albiceleste va attirer votre curiosité. Positionné aux côtés de Javier Mascherano, du FC Barcelone, Lucas Biglia sera chargé d'animer le milieu de terrain argentin. Le joueur de la Lazio Rome, âgé de 28 ans, a mis du temps pour s'imposer sous le maillot de la sélection double championne du monde après avoir joué 7 ans en Belgique, à Anderlecht. Le milieu de terrain défensif sera chargé d'endiguer les attaques du trident offensif néerlandais : Sneijder-Robben-Van Persie. Trois joueurs bien plus connus que lui, évidemment.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

REVANCHE - Argentine-Pays-Bas, le souvenir de 1978

INSOLITE - Pays-Bas : l'appel de Van Gaal pour les enfants

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Pays-Bas-Argentine

POINT SANTÉ - L'Argentin Di Maria forfait contre les Pays-Bas