La star Neymar est au rendez-vous

  • A
  • A
La star Neymar est au rendez-vous
Neymar a éclaboussé la rencontre de toute sa classe.@ MaxPPP
Partagez sur :

PEPITE BRESILIENNE - Avec 4 buts, l’attaquant brésilien est, pour le moment, le meilleur buteur de la Coupe du monde.

Oui, il est bel et bien un joueur de grande classe. Que ceux qui en doutaient après une première année mitigée à Barcelone se rassurent : Neymar da Silva Santos Júnior n’est pas un de ces joueurs qui font rêver les foules quelques semaines et retombent aussi vite dans l’oubli. Non, Neymar est bien le joyau annoncé et il le prouve match après match dans la plus prestigieuse des compétitions.

RTR3VCIT

 Le Brésil ne jure que par lui. Il peut arborer les coupes de cheveux les plus ridicules possibles, Neymar a tous les droits. Surtout celui de faire gagner une Seleçao qui rêve d’une sixième étoile. Pour son premier match dans le tournoi, le monde entier avait les yeux rivés sur lui. Certains auraient flanché. Beaucoup auraient stressé. Neymar, lui, a marqué. Et deux fois, histoire d’enfoncer le clou. Le premier but du tournoi ? Pour lui. La Croatie met en difficulté le Brésil ? Neymar accélère, frappe et donne l’avantage à son équipe.

"Neymar est le joueur qui fait la différence". Contre le Mexique, le Brésil, sans inspiration, s’en est une nouvelle fois remis à sa géniale pop star. Mais pour reprendre la formule consacrée, "Neymar a marqué un but, mais Ochoa l’a arrêté." Neymar a tout tenté, sans réussite, et c’est tout le Brésil qui s’est enrhumé (0-0). Car sans lui, la Seleçao redevient (presque) une équipe quelconque. Et ses partenaires ne disent pas le contraire : "tout le monde sait que, dans notre équipe, Neymar est le joueur qui fait la différence. On s'efforce souvent de faire passer le jeu par Neymar parce qu'il est notre crack", a ainsi assuré Fred dans le quotidien L’Equipe.

Lundi, le Brésil avait deux obligations : se qualifier pour les huitièmes de finale et pratiquer un jeu attrayant. Pari réussi. Face au Cameroun - certes déjà éliminé - Neymar s’est régalé. Nous aussi. Dribbles, provocations, décalages subtils, il a tout fait. Les Camerounais ont parfois eu du mal à supporter l’extrême facilité gestuelle du Brésilien, qui semble parfois danser avec le ballon. Nyom faisait partie de ceux-là :

Meilleur buteur de la compétition. Réduire l’ancienne idole de Santos a un "simple" artiste du ballon rond serait toutefois une erreur. Neymar n’est pas Denilson. Le jeune homme sait aussi se montrer efficace. Après un quart d'heure de jeu, c’est lui, idéalement placé en position d’avant-centre, qui a subtilement ouvert son pied pour tromper Charles Itandje. Son troisième but de la compétition et le centième du tournoi. Quatre minutes plus tard, il allumait encore l’ancien Lensois, qui s’en sortait d’une belle claquette. Pas bien grave.

A la 35e, Neymar a remis ça, comme un grand. Parti de la gauche, il est rentré sur son pied droit, a feinté la frappe pour éliminer son adversaire, avant de prendre le gardien camerounais à contre-pied. Beau. Et efficace, donc. Quelques passements de jambes plus tard, alors que le Brésil était assuré de sa victoire, Luiz Felipe Scolari a rappelé sa vedette sur le banc. Avec quatre buts au compteur en trois journées, Neymar, encore élu homme du match, est le meilleur buteur de la compétition. Cette Coupe du monde pourrait bien être la sienne.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

EN UN CLIC - Le Brésil s'est réveillé !

GROUPE A - Le Brésil bute sur le Mexique et Ochoa 

MURAILLE - Ochoa, le grand sauveur du Mexique