La France première de son groupe si…

  • A
  • A
La France première de son groupe si…
@ REUTERS
Partagez sur :

SCÉNARIOS - Trois hypothèses se dessinent pour assurer la pole position du groupe E des Bleus pour les huitièmes. Gare à un carton de la Suisse…

Pas besoin de se voiler la face : la France a un pied et quatre orteils et demi en huitièmes de finale. Mais pour clore un premier tour jusqu’ici quasiment parfait et confirmer ainsi leur première place du groupe E, les Bleus doivent encore passer l’obstacle équatorien, mercredi à 22 heures, dans le mythique stade du Maracanã à Rio de Janeiro. Europe 1 vous rappelle les trois scénarios qui permettront à l’équipe de Didier Deschamps de conserver sa première place pour envisager sereinement les éliminatoires du mondial brésilien :

>> La France sera assurée de terminer à la première place du groupe E si…

1- Elle gagne ou fait match nul contre l’Équateur, quel que soit le résultat du match Suisse-Honduras.

2- Elle perd par moins de trois buts d’écarts.

3- Elle perd par trois buts d’écarts ou plus et dans le même temps, la Suisse ne bat pas le Honduras par plus de quatre buts d’écarts.

Pour ce dernier scénario, prenons un exemple : si la France perd 3-0 (ou plus) contre l’Équateur et la Suisse l’emporte 4-0 face au Honduras, les Bleus resteront à la première place. En revanche si la France perd 3-0 (ou plus) contre l’Équateur et que la Suisse s’impose 5-0 face au Honduras, les Bleus seront qualifiés mais deuxièmes de leur groupe.

24.06 930x400 France Bleus Football Matuidi

© REUTERS

Pour rappel, le règlement de la FIFA stipule qu’en cas d’égalité de points à la fin des trois matches de poule, c’est la différence de buts générale qui prime, puis la meilleure attaque, le plus grand nombre de points obtenus dans les rencontres directes puis la différence de buts particulière et enfin la meilleure attaque dans les rencontres directes. En cas d’égalité parfaite sur tous ces critères, la FIFA réalisera un tirage au sort pour départager les équipes. Ce qui, dans l’histoire de la Coupe du monde, n’est jamais arrivé.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

Les Bleus doivent-ils avoir peur de l’Equateur ?

Cinq choses à savoir sur Equateur-France

VIDÉO - Une journée avec Karim Benzema

Schneiderlin, la revanche d’un laborieux