L'équipe de France sans Ribéry, ça donne quoi ?

  • A
  • A
L'équipe de France sans Ribéry, ça donne quoi ?
@ REUTERS
Partagez sur :

CHANGEMENT D’AMBIANCE - Avec le forfait du Munichois, les Bleus perdent leur meilleur élément. Un coup dur pas forcément insurmontable.

Redoutée par les supporters de l’équipe de France depuis plusieurs jours, la nouvelle est tombée vendredi : Franck Ribéry, blessé au dos, ne disputera pas la Coupe du monde 2014 avec les Bleus. Incontestablement, le coup est rude pour la bande à Didier Deschamps, qui perd là son meilleur élément. Voilà donc le sélectionneur français contraint de revoir ses plans, à neuf jours seulement de l’entrée en lice de la France dans la compétition. Une situation évidemment inconfortable, mais pas forcément insurmontable. Explications.

Antoine Griezmann avec les Bleus (930x620)

Des remplaçants moins forts, mais… Pour remplacer Franck Ribéry sur son couloir gauche, il n’y a pas 36 solutions, mais deux. Antoine Griezmann et Loïc Rémy semblent les seuls à pourvoir évoluer sur le même flanc que l’attaquant du Bayern Munich. Mais les deux joueurs ne possèdent pas la force de percussion de leur compatriote, troisième au classement du Ballon d’or 2013, derrière les intouchables Ronaldo et Messi.

"Franck, vous savez ce qu'il est capable de faire, donc forcément on ne peut pas avoir la même qualité", a d’ailleurs admis Didier Deschamps vendredi lors d’une conférence de presse. "Mais il y a d'autres joueurs qui ont joué les matches amicaux, j'y étais préparé", s’est empressé de préciser le sélectionneur des Bleus. Moins forts sur le papier, Griezmann et Rémy l'ont tout de même supplée avec succès lors des matches de préparation contre la Norvège (4-0) et le Paraguay (1-1), puisqu’ils ont tout deux marqué un but. "Et celui qui va prendre sa place va avoir envie de montrer quelque chose", prévient Raymond Domenech, l'ancien sélectionneur des Bleus, sur Europe 1.

Reste l’écueil de l’expérience. Franck Ribéry compte 81 sélections pour 16 buts avec les Bleus, et est depuis deux ans l’homme-clé du système Deschamps. Loïc Rémy, le plus capé de ses deux remplaçants, ne compte que 24 sélections et n’a disputé aucune grande compétition internationale. Et que dire d’Antoine Griezmann, qui ne compte que trois sélections en équipe nationale ? Cela dit, le Mondial 2014 sera peut-être l’occasion, surtout pour Griezmann, d’exploser. En 2006, le sélectionneur de l’époque, Raymond Domenech, avait appelé à la dernière minute un jeune joueur qui s’était révélé pendant la Coupe du monde allemande, en contribuant largement au beau parcours de la France, finaliste. Ce joueur s’appelait… Franck Ribéry.

…Ribéry n’aurait pas été à 100%. C’est une évidence qu’il est bon de rappeler : dans une équipe, il vaut mieux avoir un remplaçant en pleine possession de ses moyens qu’un titulaire diminué par une blessure. Si d’aventure Franck Ribéry avait été apte à jouer, il aurait sans aucun doute été en manque de rythme, lui qui n’a plus joué depuis la finale de la Coupe d’Allemagne, le 17 mai dernier. "Il vaut mieux partir en se disant qu’on travaille avec les autres", confirme Raymond Domenech. En outre, "Francky" n'était plus que l'ombre de lui-même depuis son échec au Ballon d'Or. Coup de blues, blessures (opération pour un hématome à un fessier, lombalgie) et prestations moyennes : les six derniers mois ont été un calvaire pour le Bavarois, loin de son niveau habituel. Difficile donc d’imaginer qu’il aurait été au top au Brésil.

Ribéry, un "ambianceur" contesté. Avec le départ de Franck Ribéry, l'équipe de France perd aussi son principal boute-en-train. "Franck était l’amuseur. Quelqu’un qui détend, qui met l’ambiance, qui fait bêtise sur bêtise", a rappelé Raymond Domenech sur Europe 1. Pour autant, l'absence de l'attaquant bavarois n'est en l'occurence pas qu'une mauvaise affaire. Car son humour ne plaît pas à tout le monde. Le souvenir de la Coupe du monde 2010 demeure. Sa mésentente avec Yohann Gourcuff avait ainsi largement pourri l’ambiance. Et ses excuses maladroites, en tong, en direct sur Téléfoot, n’avaient rien arrangé.



D’autant que dès le lendemain, l’équipe de France refusait de s’entraîner, les joueurs restant dans "le bus de la honte" de sinistre mémoire. Franck Ribéry, reconnu comme l’un des meneurs du mouvement, avait été suspendu trois matches par la FFF. Avec le départ Franck Ribéry, c’est donc aussi un peu du triste souvenir de Knysna qui quitte le groupe France.


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

SOUVENIRS - Ribéry avec les Bleus, des tops et quelques flops

COUPE DU MONDE - Pas de mondial pour Franck Ribéry !

COUPE DU MONDE - Clément Grenier forfait