L'Allemagne, véritable machine à gagner

  • A
  • A
L'Allemagne, véritable machine à gagner
@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - L'Allemagne a battu l'Argentine (1-0 a.p.) pour remporter la 4e Coupe du monde de son histoire.

L'info. L'Allemagne peut enfin coudre une quatrième étoile sur son maillot national. Philipp Lahm a soulevé la Coupe du monde dans le temple du Maracana, dimanche soir après la victoire en finale (1-0 a.p.) contre l'Argentine de Lionel Messi. Europe1.fr revient sur cette finale en 5 chiffres :

Bastian-Schweinsteiger_scalewidth_630

© REUTERS

4. Avec cette nouvelle victoire, la Mannschaft rejoint l'Italie dans le palmarès de la Coupe du monde avec quatre titres suprêmes (1984, 1974, 1990 et 2014). L'Allemagne talonne désormais le Brésil qui reste en tête avec cinq couronnes.

L'Allemagne s'impose (1-0 a.p.) :

 
Messi-2

© REUTERS

3. L'Albiceleste n'aime pas vraiment les finales de Coupe du monde. Les coéquipiers de Lionel Messi ont perdu dimanche soir leur troisième finale (après 1930 et 1990). Seule l'Allemagne a fait pire avec 4 défaites... mais pour 8 finales.

18. L'Allemagne a marqué 18 buts lors de ce Mondial brésilien, du jamais vu depuis la Seleçao en 2002 (18 buts également). C'est le deuxième meilleur total de la Mannschaft après la Coupe du monde 1954 (25 buts). Très solides défensivement, les joueurs de Joachim Löw ont ouvert le score lors de chacun de ses 7 matches au Brésil. Aucune autre équipe n'a réussi un tel exploit.

Goetze_scalewidth_460

© REUTERS

Miroslav-Klose-buteur-face-au-Bresil-930x620_scalewidth_630

© REUTERS

36. Miroslav Klose restera une légende dans l'histoire de la Coupe du monde. A 36 ans et un mois, l'attaquant allemand est devenu le plus vieux joueur de champ à avoir disputé une finale dans un Mondial depuis le Brésilien Nilton Santos en 1962 (37 ans et un mois). En marquant deux nouveaux buts dans cette édition, Klose est également devenu le meilleur buteur de la Coupe du monde avec 16 buts, devant Ronaldo (15 buts).

171.La Coupe du monde au Brésil, un véritable festival offensif très agréable à regarder. Avec 171 buts en 64 matches (merci au Brésil !), il s'agit du total le plus élevé sur une édition depuis... le Mondial 1998 en France.

>>> LIRE AUSSI : l'Allemagne gagne une quatrième couronne