"Il y a eu un petit clash" chez les Bleus au Brésil

  • A
  • A
"Il y a eu un petit clash" chez les Bleus au Brésil
Erwan Le Prevost, en costume, avec Didier Deschamps et son adjoint Guy Stephan.@ Reuters
Partagez sur :

Le manager des équipes de France a été mis de côté par les joueurs, ce que confirme Noël Le Graet, président de la Fédération française de football.

L’INFO. Au Brésil, l’ambiance autour de l’équipe de France au Brésil était idyllique. Voilà pour la version officielle, martelée par les joueurs eux-mêmes. Un petit incident a pourtant eu lieu, rapporté dimanche par L’Equipe. Erwan Le Prévost, le manager des équipes de France, a ainsi été mis de côté par les joueurs, qui lui auraient reproché la polémique autour de leurs épouses et lui aurait demandé de quitter leur camp de base de Ribeirao Preto.

"De simples humeurs, rien de plus". Contacté par Europe1.fr, un membre de l’encadrement des Bleus confirme l’existence "d’un souci", sans vouloir en dire plus. Nöel Le Graët, président de la Fédération française de football, a accepté d’en dire (un peu) plus. "Il y a eu un petit clash, oui. Je verrai ça plus tard, là Erwann est toujours au Brésil, où il gère les affaires courantes", nous a assuré le président de la FFF, actuellement "en vacances", avant de tempérer l’importance de l’incident : "cette histoire n'est que de simples humeurs, rien de plus."

Sans-titre-1

Les femmes au centre de la polémique. D’après L’Equipe, les Bleus n’ont pas digéré l’accueil réservé à leurs épouses. Après avoir pris leur petit déjeuner avec leurs compagnons, ces dernières ont découvert que leurs chambres n'étaient pas prêtes et que certaines denrées étaient périmées. Elles ont donc dû changer d’établissement. La rumeur a alors parlé d’un caprice, immédiatement démentie par la FFF, qui s’est  "inscrite en faux contre les allégations faisant supporter aux femmes des joueurs une quelconque responsabilité dans les problèmes survenus. Un dysfonctionnement entre la FFF et l'agence chargée de l'accueil et de l'hébergement des familles des joueurs et du staff a généré une confusion et des retards regrettables ce lundi 23 juin à Rio". Un "dysfonctionnement" que les joueurs ont donc imputé à Erwan Le Prevost, "star" d’un documentaire sur les Bleus diffusé sur TMC avant le début de la compétition, et injoignable pour le moment.

Erwan Le Prevost

"C’était bien quand même non ?" Sera-t-il toujours en poste le 4 septembre prochain pour le prochain match de l’équipe de France contre l’Espagne ou le fossé s’est-il irrémédiablement creusé entre le manager et les Bleus ? "J’imagine qu’il sera toujours là à la rentrée. Mais pour le moment, l’heure est au repos pour tout le monde. Didier [Deschamps, Ndlr) est en vacances, on verra ça à son retour", explique  Nöel Le Graët. Et de conclure dans un sourire : "mais c’était bien quand même non ?" Oui, président c’était bien.  

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

INTIMITÉ - Les femmes des Bleus sont au Brésil

COÉQUIPIÈRES - Découvrez les femmes des joueurs de l'équipe de France

SUPPORTRICES DE LUXE - Les femmes des Bleus ont-elles fait un caprice ?