Groupe H : un duel de francophones

  • A
  • A
Groupe H : un duel de francophones
Eden Hazard sera une des principales attractions de la Belgique.@ REUTERS
Partagez sur :

HISTOIRE DE FAMILLE – La Belgique et l'Algérie s'affronteront au premier tour pour un match qui aura un parfum de championnat de France.

>>> Retrouvez toute l'actu de la Coupe du monde 2014 en cliquant ici

Belgique - Algérie, c'est un peu un match de Ligue 1. Le match entre les Diables rouges et les Fennecs au premier tour de la Coupe du monde sera évidemment très suivi en France, où de nombreux joueurs ont appris leurs gammes. Mais la Russie et la Corée du Sud seront des adversaires coriaces pour les deux équipes francophones.

Petite rencontre entre amis. Belgique – Algérie. Le 17 juin à 18h, la pelouse du stade de Belo Horizonte comptera de nombreux joueurs labellisés made in France. Côté belge, la star de Chelsea formée à Lille, Eden Hazard, sera la principale attraction. Chez les Fennecs, une grande partie de l'équipe a également joué en Ligue 1. Entre Feghouli, Brahimi, Yebda ou Ghoulam, les joueurs passés par les centres de formation français sont légion. Et l'entraîneur algérien n'est autre que l'ancien coach du PSG, Vahid Halihodzic.

Nabil Bentaleb, un des meilleurs techniciens des Fennecs.

© REUTERS

Diablotins rouges. Chez nos voisins belges, tous les signaux sont au vert. Après avoir raté les deux dernières éditions, les Diables Rouges sont enfin parvenus à se qualifier pour le Mondial cet été et s'affirment comme des outsiders de la compétition. L'équipe entraînée par Marc Willmots compte de nombreux joueurs promis à un brillant avenir, à l'image du gardien Thibaut Courtois, finaliste de la Ligue des champions avec l'Atletico Madrid, ou encore Romelu Lukaku, le puissant attaquant qui appartient à Chelsea. Mais si la Belgique doit confirmer ses promesses au plus haut niveau mondial, elle a déjà réussi un bel exploit. Celui d'unir pendant 90 minutes un pays déchiré entre Flamands et Wallons derrière son équipe nationale !

L'entraîneur de la Russie, Fabio Capello.

© REUTERS

Les promesses de l'Est. Plus loin de nous, la Corée du Sud et la Russie sont pourtant des habitués du haut niveau. Huitièmes de finaliste il y a quatre ans, les Coréens sont toujours aussi difficiles à battre. Leur principale arme sera le jeune attaquant du Bayer Leverkusen, Son, qui a joué contre le PSG en Ligue des champions cette année. Quant aux Russes, entraînés par le légendaire italien Fabio Capello, ils s'appuient sur un groupe intégralement composé de joueurs du championnat local ! Le buteur du Zénith Saint-Pétersbourg, Aleksandr Kerzhakov, tiendra les rênes de l'attaque russe. Les deux équipes seront de sérieux clients pour la Belgique et l'Algérie.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

VIDEO - L'Algérie gagne dans la confusion

COUPE DU MONDE - les horaires des matches de l'Algérie

La liste des 23 Algériens dévoilée

Dernier test avant le Brésil pour l'Algérie