Groupe G : l'Allemagne veut en finir avec la défaite

  • A
  • A
Groupe G :  l'Allemagne veut en finir avec la défaite
Klose, Schweinsteiger et Lahm, après la défaite face à l'Italie en demi-finale de l'Euro 2012.@ REUTERS
Partagez sur :

MONUMENT. Toujours placée mais jamais gagnante depuis 2006, la Mannschaft espère changer son destin cette année.

>>> Retrouvez toute l'actu de la Coupe du monde 2014 en cliquant ici

L'Allemagne a hérité, pour cette Coupe du monde au Brésil, d'un groupe délicat avec le Portugal, le Ghana et les Etats-Unis, trois solides équipes. Si les triples champions du monde font une nouvelle fois partie des favoris du Mondial, peu d'Allemands croient en une victoire finale.

 

Pessimisme allemand. Du beau jeu, mais pas de trophées. Après avoir échoué deux fois de suite en demi-finale de Coupes du monde, en 2006 et en 2010, l'Allemagne est sous pression. L'entraîneur allemand, Joachim Löw, a séduit le monde entier avec un jeu flamboyant et attrayant, mais la consécration tarde à arriver. L'équipe ne manque pas de ressources offensives avec Özil, Müller, Reus ou Götze, mais la défaite en demi-finale de l'Euro 2012 face à l'Italie (2-1) a laissé des traces. Outre-Rhin, on croit de moins en moins à une victoire en finale de la Coupe du monde. Un sondage réalisé en mai par le magazine Stern a révélé que seulement 6% des Allemands voient leur équipe remporter la compétition. A titre de comparaison, ils étaient 38% à y croire en 2010…

Cristiano Ronaldo continue de s'entraîner.

© REUTERS

Le match que Cristiano Ronaldo ne veut pas rater. Allemagne-Portugal, le 16 juin à 18h.
Comment imaginer cette Coupe du monde au Brésil sans la méga star portugaise ? L'hypothèse prend malheureusement de plus en plus d'épaisseur. Gêné à la cuisse gauche toute la fin de saison, le staff du Portugal a annoncé mercredi que Cristiano Ronaldo souffre aussi du genou gauche. Le Ballon d'or met tout en œuvre pour récupérer au plus vite mais le temps presse. Si CR7 devait jouer le choc de ce premier tour face à l'Allemagne, ce serait sans doute sous infiltration. C'est peu dire que le Portugal tremble…

André Ayew, au centre.

© REUTERS

Etats-Unis / Ghana, même combat. Derrière les deux ogres européens, le Ghana et les Etats-Unis tenteront de se mêler à la lutte pour la qualification. Les Africains possèdent un milieu de terrain impressionnant physiquement avec Essien, Asamoah et Muntari. Les Black Stars comptent aussi dans leurs rangs les frères Ayew, Jordan et André, formés à l'OM. Quant aux Etats-Unis, ils ne pourront pas compter sur leur emblématique milieu offensif Landon Donovan. Le meilleur buteur de l'histoire de la sélection américain, avec 57 réalisations, n'a pas été sélectionné par l'entraîneur allemand Jürgen Klinsmann. Une énorme surprise qui ampute la Team USA d'une sacrée force de frappe offensive.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

ZOOM - Coupe du monde : les dix matches à ne pas manquer

Coupe du monde - Les horaires des matches de l'Allemagne

Coupe du monde - Les horaires des matches du Portugal