France-Nigeria : Griezman et Pogba au-dessus

  • A
  • A
France-Nigeria : Griezman et Pogba au-dessus
Yohan Cabaye, au milieu, a été un des tôliers indispensables au succès de l'équipe de France contre le Nigeria, lundi, à Brasilia@ REUTERS
Partagez sur :

BAROMÈTRE - Pogba sauveur, Cabaye costaud : passage en revue du match des Bleus face au Nigeria, lundi, à Brasilia. 

Qui est sorti du lot ? Europe1.fr passe au scanner le jeu des Bleus lors du match contre le Nigeria (2-0), en 8e de finale du Mondial, lundi au stade Mané Garrincha de Brasilia.

30.06 930x620 France Nigeria Lloris Hors Jeu

© REUTERS

Lloris : surtout sollicité sur des deuxièmes ballons dans les airs, le capitaine, rompu à l'exercice en Premier League, s'est imposé avec autorité. Il a péniblement repoussé un tir puissant d'Emenike en première période puis un autre d'Odemwingie. A créditer d'une performance très solide. 

• Les défenseurs

 Debuchy : aurait pu, dû ouvrir le score pour les Bleus après un caviar de Valbuena. Ses montées n'ont pas toujours été couronnées de succès, loin de là. En défense, il a parfois laissé des trous béants sur son côté. Un match guère convaincant.

30.06-varane

© REUTERS

 Varane : il a été le patron de la défense en l'absence de Sakho. Vigilant de tous les instants, il a beaucoup intercepté et coupé les lancements adverses. Il a été aussi impeccable dans sa relance. Il a pris un ballon sur la tempe qui l'a un peu sonné, mais il s'est vite repris. Une très grosse performance.

 Koscielny : il a bien remplacé Sakho, sans jamais faire preuve de nervosité. Sa présence dans les airs à été utile, même si toutes ses têtes n'ont pas été précises. Au moins, il était présent et bien présent dans sa surface. Une bonne arme de dissuasion.

 Evra : un peu en dedans au début de rencontre, il a été mieux par la suite, même si lui aussi a parfois laissé trop d'espaces sur son côté gauche. Il a moins été sollicité en seconde période.

 • Les milieux de terrain

Pogba : C'est donc lui le héros du match. Sa tête après une sortie hasardeuse d'Enyeama (79e) a envoyé les Bleus en quarts de finale. Avant cela, il avait encore alterné le bon et le moins bon, hormis sur une magnifique reprise de volée sauvée par Enyeama (23e). Mais l'histoire ne retiendra que son but. 

30.06-POGBA

© REUTERS

Cabaye : la sentinelle a veillé au grain. Quand ses deux partenaires du milieu semblaient dépassés dans la première demi-heure, il a tenu l'édifice à lui tout seul, se battant comme rarement. Il aurait pu être payé de ses efforts, mais la transversale a repoussé sa sublime volée au milieu de la seconde période. Un match quasi parfait. 

Matuidi : Un début de match trop discret mais il est monté en régime petit à petit. Sa prestation a tout de même été à mille lieux des précédentes. Est-il déjà fatigué? 

Valbuena

© Reuters

Valbuena : Sa justesse technique fait du bien. Il a tiré le corner amenant le but de Pogba et a tourné en bourrique les défenseurs nigérians. Combatif de tous les instants, ça ne l'a pas empêché d'encore éclairer le jeu des Bleus.

• Les attaquants

Giroud : De retour dans le onze de départ aux côtés de Benzema après sa belle prestation face à la Suisse (5-2), il n'a cette fois pas existé. Sa seule occasion franche fut une frappe en pivot totalement ratée (15e) et il a globalement connu trop d'imprécisions et une incapacité à combiner avec son compère madrilène. Remplacé par Antoine Griezmann (60e).  

Giroud et Benzema (930x620)

Benzema : Positionné à gauche, il a connu du déchet dans ses transmissions avant de basculer en pointe avec la sortie de Giroud. C'est à ce moment-là qu'il a manqué la balle de match et son face-à-face avec Enyeama (69e). Il a eu une autre énorme opportunité sur une tête encore repoussée par le mur Enyeama (76e).