France-Honduras : ce qu'on a aimé

  • A
  • A
France-Honduras : ce qu'on a aimé
@ MAXPPP
Partagez sur :

TOPS ET FLOPS - Karim Benzema a largement contribué à la victoire des Bleus (3-0) face au Honduras.

L'info. Quatre ans après le désastre de Knysna, l'équipe de France a parfaitement entamé sa campagne au Mondial 2014 au Brésil par une nette victoire face au Honduras (3-0). Grâce à un excellent Karim Benzema, auteur de deux buts, les Bleus ont convaincu leurs supporters.

CE QU'ON A AIMÉ

Benzema

© REUTERS

Un Benzema étincelant. Pour son premier match de Coupe du monde, l'attaquant du Real Madrid n'a pas déçu. C'est LE grand bonhomme de cette soirée. Un quasi triplé - le deuxième but a été finalement marqué contre son camp par le gardien hondurien - une grosse présence en deuxième période et des facilités techniques. En l'absence de Ribéry, il a pris ses responsabilités et s'est imposé comme le patron avec ses deux premières réalisations dans une phase finale.

La France s'impose (3-0) face au Honduras :

La copie presque parfaite de Griezmann. Après un début de match timide, le joueur de la Real Sociedad a progressivement pris confiance. Déviations, jeu court, passes très précises : Antoine Griezmann a livré une partition quasiment impeccable. Préféré à Olivier Giroud, il aurait pu parfaire sa copie en marquant. Mais il a manqué de chance à la 23e minute, sa tête heurtant la barre transversale.

Valbuena

© REUTERS

Le bon match de Valbuena. Le Marseillais a touché un nombre incalculable de ballons et s'impose comme le véritable meneur de jeu de cette équipe. Chose rare pour être soulignée chez les Bleus : il a très bien tiré les corners. En l'absence de Ribéry, le milieu de terrain de l'OM a montré qu'il avait les reins suffisamment solides pour tenir la baraque.

Un milieu solide. Un Matuidi infatigable, un Cabaye toujours très utile dans son rôle de sentinelle et un Pogba qui s'est bien projeté vers l'avant. Si Didier Deschamps a longtemps tâtonné avant de trouver la bonne recette au milieu de terrain, il n'a plus de questions à se poser. Même si l'adversaire était très faible, le milieu tricolore a bien cadenassé les (rares) tentatives offensives.

15.06-930x620-Ligne-but-France-Honduras_scalewidth_630

Le premier but validé par la vidéo. L'équipe de France est devenue la première sélection dans l'histoire du football à bénéficier d'un but validé en Coupe du monde par la technologie sur la ligne de but. C'est un moment qui restera. A la 48e minute de France-Honduras, Benzema envoie une balle qui touche le poteau et revient sur le gardien Valladares en flottant au dessus de cette fameuse ligne de but. Grâce à cette nouvelle technologie, plus de doute, plus de polémique et c'est tant mieux.

CE QU'ON N'A PAS APPRÉCIÉ

L'agressivité du Honduras. C'est quasiment un miracle si aucun joueur français ne soit sorti de cette rencontre sans blessure. Avant la rencontre, les joueurs de Didier Deschamps savaient pourtant à quoi s'attendre. Mais certains gestes des Honduriens sont à la limite de l'acceptable.

paul-pogba_scalewidth_630

La jeunesse de Pogba. Il est passé tout près de la grosse boulette. Taclé sévèrement par Palacios (le même joueur exclu quelques minutes plus tard), il a réagi avec un geste d'humeur qui aurait très bien pu lui valoir un carton rouge. Il faudra qu'il canalise encore davantage son énergie dans la suite de la compétition.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

CONVAINCANT - Les Bleus réussissent leur entrée

HEUREUX - Matuidi : "une belle entrée en matière"

SATISFACTION - Deschamps : "il faut savourer"

CONNECTÉS - Les Bleus savourent leur succès sur Twitter

COUAC - Les Bleus n'ont pas pu chanter la Marseillaise

PREMIÈRE - Le deuxième but validé grâce à la vidéo