France-Allemagne : les pronos de la rédac'

  • A
  • A
France-Allemagne : les pronos de la rédac'
Karim Benzema réussira-t-il à tromper Manuel Neuer ? Il l'a déjà fait avec le Real...@ REUTERS
Partagez sur :

ON PARIE - Les Bleus affrontent l'Allemagne en quart de finale de la Coupe du monde, vendredi à 18h. Europe 1 fait ses pronostics.

Après une qualification compliquée face au Nigeria, place aux quarts de finale. Et sur sa route, les Bleus retrouvent une vieille connaissance, l'Allemagne. Avant cette affiche de rêve, Europe 1 fait quelques paris.


• Julien Froment, du service des sports d'Europe 1. 28 ans, Parisien. Adepte du petit pont, celui qui fait claquer les jambes et soulever les foules. #Pogba2014
Pronostic : 3-0 pour la France

Bleus

© REUTERS

Et si, enfin, les Français prenaient le dessus sur leur amis outre-Rhin après des années de frustration ? Quelques joueurs allemands avaient des symptômes grippaux avant le match. Réelle inquiétude ou intox ? Qu'importe ! Sur le pré, ce sont les Tricolores qui vont leur mettre la fièvre. Un quart d'heure de jeu et Pogba lance parfaitement Griezmann côté gauche. Centre tendu au point de penalty et... Karim Benzema surgit devant Manuel Neuer, loin d'être irréprochable. 1-0 pour les Bleus. Les joueurs de Didier Deschamps gèrent leur avance. Mieux encore à la 65e. Bien servi à l'entrée de la surface de réparation, Karim "AK 47" Benzema fusille Neuer : 2-0. Et pour que la fête soit complète, les Bleus en collent un troisième dans les arrêts de jeu, grâce à Mathieu Valbuena. 3-0 et place aux quarts. Auf Wiedersehen und bis bald, Deutschen !

• Victor Dhollande-Monnier, du service des sports d'Europe1.fr. 29 ans, Toulousain. Grand fan du TFC et de William Prunier (dit "la Prune") et de ses tacles à hauteur de carotide. Habitué au ventre mou du classement de Ligue 1.
Pronostic : 2-1 a.p. pour la France

Les Bleus souffrent dans les 15 premières minutes. Thomas "poison" Müller fait très mal aux Français. Malgré deux très bons arrêts, l'attaquant du Bayern Munich ouvre le score sur une belle frappe enroulée (17e). Dépités, abattus, les hommes de Deschamps multiplient les erreurs. Evra, dans un mauvais jour, se fait prendre sur chaque débordement de la Mannschaft. Sans un excellent Lloris, la France pourrait regagner les vestiaires avec une petite valise. Quinze minutes pour récupérer et se relever. "DD" pousse sa gueulante. Action-réaction. Les Français se battent comme des mords de faim sur chaque ballon. En face, le portier Manuel Neuer sort tout... sauf une reprise lumineuse de Benzema. 85e minute, 1-1. Les deux équipes doivent disputer une prolongation. Trente minutes crispantes. A la 115e minute, Valbuena dribble deux joueurs avant de décocher une frappe à ras de terre. La France a trouvé son nouveau héros ! 

Antoine-Griezmann-face-au-Nigeria-930x620_scalewidth_630

© REUTERS

• Benjamin Bonneau, du service politique d'Europe1.fr. 33 ans. Amoureux de la roulette, donc zidanien pratiquant. Lyonnais, donc Juninhien.
Pronostic : 3-3 (5-4 tab pour la France)

La sélection allemande entame le match pied au plancher. On le craignait, et on avait raison : Müller ouvre le score à la 17e sur un ballon qui traine dans la surface. Les Bleus n’ont pas le temps de gamberger : Benzema égalise sur penalty (1-1, 26e). La suite du matche est haletante. A la dernière seconde du temps réglementaire, Lahm croit qualifier l’Allemagne. Raté, son missile termine sur la barre transversale. Lloris, qui a envoyé Müller à l’hôpital après une sortie kamikaze non sanctionné par l'arbitre, affiche un grand sourire. Au tout début de la prolongation, Boateng s’arrache de la tête pour redonner l’avantage à l’Allemagne (1-2, 91e). Lloris grimace. Et quand Kroos aggrave le score (1-3, 98e), Lloris pleure. 3-1 à 20 minutes de la fin, c’est plié. Mais impossible n’est pas français. A la 102e, Griezmann redonne un semblant d’espoir à tout un pays (2-3). Puis Valbuena fait vibrer la France en égalisant d’un retourné acrobatique (3-3, 108e). Aux tirs aux buts, Lloris fait la différence. La France est qualifiée. Battiston, lui, pleure à chaudes larmes.

• Julien Ricotta,du service des sports d'Europe1.fr. 25 ans, Strasbourgeois (même en CFA) et irrésistiblement français.
Pronostic : 2-1 pour l'Allemagne 

Mesut-Ozil-Toni-Kroos-Bastian-Schweinsteiger-et-Thomas-Muller_scalewidth_630

© REUTERS

Depuis le début du Mondial, l'Allemagne retourne à ses fondamentaux. Fini le beau jeu et le "French flair". Les Allemands en ont assez de perdre en demi-finale de la Coupe du Monde. Alors Özil se met en mode Arsenal. Il ne fait rien, ou presque, pendant tout le match, mais plante un but dès la 14e minute de jeu sur un service de Thomas Müller. Les Bleus réagissent et se procurent trois énormes occasions coup sur coup. Benzema, Cabaye et Matuidi échouent à chaque fois sur le mur de Berlin, Manuel Neuer. Dès la reprise, rebelote. Schürlle part en dribble côté gauche, enrhume Evra et enroule sa frappe des 16 m. 49e minute, 2-0. Les Français poussent, mais rien n'y fait. Puis à la 81e minute, Benzema envoie un missile de 20 m sous la barre. L'espoir revient, mais les Allemands l'étouffent dans l’œuf. C'est fini, les regrets sont éternels. Mais au moins, on entendra plus parler de Séville 82. Désormais, ce sera Rio 2014.
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

COMPOSITION - Les Bleus avec Griezmann ou Giroud ?

ÉPIDÉMIE OU INTOX - Sept joueurs allemands malades ?

BONS PLANS - Où voir France-Allemagne sur grand écran ?

STATS - Cinq choses à savoir sur France-Allemagne

OPTIMISME - France-Allemagne : les raisons d'y croire

FRANCE-RFA 1982 - Ce que Battiston n'a jamais dit

ARBITRE - Un Argentin au sifflet pour France-Allemagne