Coupe du monde : le jackpot pour l'Espagne en cas de titre

  • A
  • A
Coupe du monde : le jackpot pour l'Espagne en cas de titre
@ Reuters
Partagez sur :

GROS SOUS - la prime de victoire des Espagnols, de 720.000 euros, a augmenté de 20% par rapport à 2010.

>>> Retrouvez toute l'actu de la Coupe du monde 2014 en cliquant ici

L’Espagne, championne du monde en titre sur les terrains, pourrait aussi l'être sur son compte en banque en cas de récidive. Le quotidien ibérique AS annonce ainsi qu’en cas de deuxième sacre mondial, chaque joueur recevra de la Fédération espagnole de football la coquette somme de 720.000 euros, soit 20% de plus par rapport au Mondial 2010 en Afrique du Sud, où les Espagnols avaient chacun perçu  600.000 euros après leur victoire finale.

S’ils atteignent la finale le 13 juillet prochain au Stade Maracaña de Rio de Janeiro, ce sera 360.000 euros. En cas d'arrêt au stade des demi-finales, les joueurs de Vicente del Bosque devront se "contenter" de 180.000 euros. Pour rappel, l'équipe ibérique affrontera dans le groupe B l'Australie, le Chili et les Pays-Bas.

Xavi Hernandes Iker Casillas

Primes négociées par les tauliers. Et comme c’est souvent le cas, ce sont les tauliers du vestiaire qui ont négocié cette substantielle augmentation. Ainsi, AS affirme que le milieu de terrain du FC Barcelone Xavi Hernandez et le gardien du Real Madrid Iker Casillas ont discuté gros sous avec Jorge, secrétaire général de la RFEF, et María José Claramunt, directeur de la sélection. 

Des primes qui peuvent certes choquer l’opinion, dans un contexte économique tendu en Espagne, mais cette somme serait ponctionnée dans les 27 millions d’euros versés par la Fédération internationale de football association (Fifa) au vainqueur.

Le double du Brésil et de la France. Cette somme est en tous cas rondelette par rapport à la concurrence. A titre de comparaison, les Brésiliens, en cas de sixième étoile, toucheront 330.000 euros. Les Allemands eux gagneront 300.000 euros. Quant aux Français, le président de la Fédération française de football Noël Le Graët a été clair à ce sujet. Les Bleus auront le droit à 30% de la somme reversée par la Fifa à la FFF. Soit 330.000 euros en cas de victoire finale.

GROUPE H - Duel de Francophones

MONDIAL 2014 - Emmener Ribéry, un pari risqué

INVITÉ SURPRISE - Un "24ème" joueur pour la sélection anglaise

GROUPE G - La Mannschaft veut en finir avec la défaite