Cinq choses à savoir sur Pays-Bas - Costa Rica

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Pays-Bas - Costa Rica
Arjen Robben est un des meilleurs joueurs depuis le début du Mondial.@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Le quart de finale le plus surprenant de cette Coupe du Monde opposera samedi soir les Pays-Bas au Costa Rica (22h).

C'est une affiche étonnante. Les Pays-Bas, finalistes en 2010, affronteront la révélation de ce Mondial, le Costa Rica. Si les Oranje, après avoir difficilement éliminés le Mexique en huitième de finale (2-1), partent favoris de ce quart de finale, ils ne devront pas sous-estimer les Ticos. En effet, les joueurs d'Amérique centrale ont éliminé tous les pays européens contre lesquels ils ont joué au Mondial. A leur tableau de chasse : l'Angleterre et l'Italie dans le "groupe de la mort", et enfin la Grèce en huitième de finale aux tirs-aux-buts (1-1, 5 t.a.b. à 3). Alors, jamais trois sans quatre ?

Michael Umana et le gardien costaricien (930x620)

© REUTERS

>>> Europe1.fr vous présente cinq choses à retenir avant ce choc :

Inédit. Les deux équipes n'ont jamais joué la moindre rencontre l'une contre l'autre. Ce sera donc une première historique à tous les niveaux.

Première. Le Costa Rica arrive en quart de finale pour la première fois de son histoire. C'est aussi la première équipe de la zone CONCACAF, qui regroupe l'Amérique centrale et du nord, à arriver à ce stade de la compétition depuis les États-Unis en 2002.

Remuntada. Ouvrir le score contre les Néerlandais n'est pas bon signe. Par trois fois, contre l'Espagne, l'Australie et le Mexique en huitième de finale, les Oranje ont été menés au score. Et par trois fois...ils ont gagné.

Van Persie

© Reuters

Qui veut la balle ? Les deux équipes ont un point commun : elles ont un faible pourcentage de possession de balle. Avec 42%  pour le Costa Rica et 43% pour les Pays-Bas, ce sont même les deux pays qui ont le plus faible ratio des huit quarts de finalistes.

Le mur. Keylor Navas a tout arrêté contre la Grèce. Le gardien du Costa Rica a arrêté plus de 87% des tirs qu'il a subi. Ce qui en fait le portier le plus efficace de ce Mondial. Mais samedi soir, il y aura les attaquants Robin Van Persie et Arjen Robben en face de lui. De quoi promettre de beaux duels.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

PROGRAMME - Les affiches des quarts de finale

SURPRISE - Le Costa Rica étonnant premier