Cinq choses à savoir sur les huitièmes de finale du Mondial 2014

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur les huitièmes de finale du Mondial 2014
Didier Deschamps peut être satisfait du premier tour des Bleus.@ Reuters
Partagez sur :

SURVIVANTS - Les 16 équipes qualifiées vont s'affronter pour une place en quart de finale à partir de samedi soir.

Joga bonito.Des buts, du spectacle, une ambiance superbe. Le premier tour de la Coupe du Monde n'a pas été avare en surprises. Exit les champions du Monde espagnols, les vice-champions d'Europe italiens, le Portugal de Cristiano Ronaldo ou encore l'Angleterre de Wayne Rooney. Désormais, c'est l'Amérique qui règne en maître, avec la moitié des équipes qualifiées en huitièmes de finale, soit 8 représentants. L'Europe, elle, compte six nations, et l'Afrique a pour la première fois deux représentants à ce stade de la compétition.

>>> Europe1.fr vous présente cinq choses à retenir pour profiter pleinement des huitièmes de finale du Mondial.  

24.06 930x400 Matuidi France Bleus Football

© REUTERS

Les demies ou rien pour les Bleus. La France ne fait jamais les choses à moitié. En Coupe du Monde, les Tricolores n'ont que deux options : la gloire ou la honte. Ainsi, les Bleus ont soit été éliminés au premier tour, comme en 2002 et 2010, soit atteint au minimum les demi-finales ! La France s'est arrêtée à trois reprises à une marche de la finale, en 1958, 1982 et en 1986. Avec au passage deux troisièmes places. Mais les Français ont surtout inscrit leur nom au panthéon du football mondial en 1998, avant d'échouer face à l'Italie en finale, en 2006. Les joueurs de Didier Deschamps n'ont donc pas le choix : ils seront dans le dernier carré du Mondial brésilien... enfin, normalement.    

neymar

Le Brésil aime manger du Chili.Le pays hôte du Mondial affronte le Chili pour la quatrième fois en Coupe du Monde. Et ça réussit généralement plutôt bien aux Auriverde. Avec 3 victoires et un nul, le Brésil ne craint pas le Chili. Il faut dire que la Seleçao a éliminé deux fois le Chili en huitièmes de finale du Mondial : en 1998 (4-1) et en 2010 (3-0). Mais cette année, le scénario est loin d'être écrit d'avance. Les coéquipiers de Neymar ont eu toutes les peines du monde à développer un jeu attrayant devant leur public. Au contraire du Chili, qui a impressionné en dominant l'Espagne (2-0). L'affiche promet d'être explosive.

Deux petits nouveaux. Sur les 16 qualifiés, seules deux équipes vont découvrir les huitièmes de finale. En premier lieu, l'Algérie bien évidemment. Les Fennecs se sont qualifiés pour la première fois à ce stade de la compétition. Ils retrouveront l'Allemagne pour une place en quart de finale. Le vainqueur de cette rencontre jouera contre le survivant de l'affiche…France-Nigeria. L'autre novice, c'est la Grèce. Les  Hellènes se sont qualifiés sur un penalty à la dernière seconde de leur match contre la Côte d'Ivoire (1-1). Autant dire qu'ils n'ont plus rien à perdre !

La surprise Costa Rica. L'adversaire de la Grèce, ce sera le Costa Rica. Les Ticos ont réalisé le plus grand exploit du premier tour du Mondial en terminant premier du "groupe de la mort". Les joueurs d'Amérique centrale ont surpris le monde entier en finissant devant l'Uruguay, l'Italie et l'Angleterre. Surtout, le Costa Rica a développé un jeu très rapide vers l'avant, symbolisé par l'ancien joueur du FC Lorient Joel Campbell, et par une force physique étonnante. Ce sera le deuxième huitième de finale dans l'histoire des Ticos.

costa-rica_scalewidth_630

© REUTERS

Mexique : la malédiction des huitièmes. Si un pays est un habitué des huitièmes de finale, c'est bien le Mexique. "El Tri" s'est systématiquement qualifié à ce stade de la compétition depuis 1994. Une régularité au plus haut niveau impressionnante mais qui tarde à porter ses fruits. En effet, les Mexicains ont perdu leurs 5 derniers huitièmes de finale. En 2006 et en 2010, c'est à chaque fois l'Argentine qui a brisé les rêves de grandeur du Mexique. Cette année, les Mexicains défieront les Pays-Bas.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

AFFICHES - Le programme complet des 8es de finale

FESTIVAL - 136 buts marqués en 48 matches

AU TOP - Pourquoi l'Amérique Latine cartonne

ON FAIT LE BILAN - Pourquoi l'Europe est nulle

RECORD - Deux équipes africaines en huitièmes

VIDÉOS - Les 5 plus beaux buts du premier tour