Cinq choses à savoir sur le match Colombie-Côte d'Ivoire

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur le match Colombie-Côte d'Ivoire
@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Les deux sélections peuvent assurer leur qualification pour les huitièmes, jeudi.

Salomon Kalou face au Japon (930x620)

© REUTERS

La Côte d'Ivoire veut les huitièmes. Pour sa troisième participation de rang au Mondial, la Côte d'Ivoire espère enfin franchir le cap du premier tour. Même si l'adversaire du jour, la Colombie, est prestigieux - "Si elle est 8e au classement mondial, ça justifie quand même quelque chose", estime le sélectionneur français des Elephants, Sabri Lamouchi -, les Ivoiriens croient en leurs forces. "On a une idée des qualités de l'équipe de Colombie", souligne l'attaquant Salomon Kalou. "Mais on a nos atouts et dans ce genre de matches, il faut jouer ensemble, comme on l'a fait à la fin du match contre le Japon, et il faut aller à fond". Un membre important de la délégation ivoirienne a même glissé : "on veut être tranquille dès jeudi et pour cela, on va battre la Colombie".

Drogba toujours "super sub" ?Auteur d'une entrée décisive contre le Japon lors du premier match (2-1), Didier Drogba pourrait retrouver un statut de titulaire contre la Colombie. "Il a un rôle déterminant, il profite de sa grande expérience, c'est un grand professionnel et un grand compétiteur, les jeunes en profitent", a estimé Lamouchi, sans fournir d'indications sur sa composition d'équipe. Drogba est en concurrence avec le Lillois Salomon Kalou pour épauler les deux buteurs du match face au Japon, Gervinho (AS Roma) et Wilfried Bony (Swansea).

Fredy Guarin (930x620)

Une opposition physique-technique ? C'est en tout cas comme ça que le milieu de terrain colombien, l'ancien Stéphanois Fredy Guarin, a présenté la rencontre face aux Ivoiriens. "Physiquement, ils sont très forts", a concédé le joueur de l'Inter Milan, qui n'était pas entré en jeu lors du large succès initial face à la Grèce (3-0). "C'est une équipe qui se bat sur chaque balle et compte sur sa puissance pour essayer de nous battre. Mais avec nos armes, la qualité de passe et de contrôle de balle, nous pouvons gagner. (...) Nous avons notre plan. Nous devrons être très intelligents, ne jamais perdre le contrôle du match mais surtout garder confiance en ce que nous faisons."

Vers une bataille au milieu. Pour Lamouchi, ce premier Colombie-Côte d'Ivoire de l'histoire va d'abord se jouer au milieu du terrain. "Il y aura deux styles complètement opposés, on sait que ce sera un match difficile, un match où on n'aura pas forcément beaucoup d'espace, un match où il faudra gagner les duels au milieu pour pouvoir imposer son jeu", a insisté l'ancien international français. La bataille devrait faire rage car les talents ne manquent pas : Yaya Touré ou Salomon Kalou côté ivoirien, Juan Cuadrado ou Carlos Sanchez côté colombien.

Des Elephants forts de la tête et.... en fin de match. Le match face au Japon a mis en lumière les forces des Elephants : deux buts de la tête inscrits au-delà de l'heure de jeu. Plus de la moitié (5) des 8 derniers buts ivoiriens en Coupe du monde ont été inscrits de la tête et 7 sur 11 l'ont été après la 60e minute de jeu. La Colombie est prévenue.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Japon-Grèce

RÉSULTAT - La Côte d'Ivoire souffre mais bat le Japon

AVEC LE SOURIRE - La Colombie se fait plaisir