Cinq choses à savoir sur Japon-Colombie

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Japon-Colombie
La Colombie "fêtera" sa qualification face au Japon. Mais les Nippons, qui doivent impérativement s'imposer pour rester dans la compétition, n'ont pas les chiffres de leur côté.@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Si la Colombie est déjà qualifiée pour les huitièmes, les Japonais doivent impérativement s’imposer. Et ce n’est pas gagné...

Le Japon n’a pas le choix. Les Nippons ne doivent pas calculer au moment d’affronter le premier du groupe C, la Colombie : les joueurs d’Alberto Zaccheroni doivent impérativement l’emporter s’ils veulent conserver leurs chances de continuer leur route dans ce mondial. Car même en cas de victoire face aux Colombiens, les Japonais doivent encore compter sur une victoire de la Grèce contre la Côte d’Ivoire, et totaliser une meilleure différence de buts que les Hellènes.

>>> Europe1.fr vous présente cinq choses à retenir avant cette confrontation.

Le Japon collectionne les 0-0… Le Japon a réalisé deux 0-0 lors de ses trois derniers matches de Coupe du monde : contre le Paraguay en 2010 et face à la Grèce, cette année. Le bilan global des Samouraïs bleus ne penche d’ailleurs pas vraiment en leur faveur : deux victoires seulement en dix matches, pour trois nuls et cinq défaites.

...et ne réussit pas face aux équipe d’Amérique du Sud. Les statistiques des Japonais face aux équipe sud-américaines ne sont guère plus encourageantes : en Coupe du monde, les troupes d’Alberto Zaccheroni ne sont jamais parvenues à l’emporter face à des adversaires venus d’Amérique du Sud (un nul et deux défaites).

La Colombie n’aime pas les derniers matches de poules… Déjà qualifiée, la Colombie offre cependant des signes d’espoir à son adversaire du jour : l’équipe n’a pas pour habitude de terminer son tour de poules en trombe puisque la Colombie n’a gagné qu’un seul de ses quatre précédents matches en Coupe du monde.

...mais a déjà battu une équipe asiatique. Les Colombiens ont cependant déjà rencontré, et battu, une formation asiatique en Coupe du monde : c’était en 1990 contre les Émirats arabes unis et ils l’avaient emporté 2-0.

Cuadrado passeur décisif, Rodriguez en pleine bourre. Au sein de l’effectif de la Colombie, deux joueurs sortent du lot : Juan Cuadrado a été passeur décisif sur trois des cinq buts de la Colombie lors de cette Coupe du monde, tandis que James Rodriguez, qui joue à l’AS Monaco, a marqué lors de ses quatre derniers matches avec sa sélection. De quoi presque faire oublier l’absence de leur attaquant vedette Radamel Falcao.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

Les supporters japonais montrent l'exemple

Japon-Grèce, le nul qui qualifie la Colombie

La Côte d’Ivoire souffre mais bat le Japon

Mondial : Falcao rend hommage à l'Espagne