Cinq choses à savoir sur Brésil-Mexique

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Brésil-Mexique
À en croire les statistiques, le Brésil est largement favori face au Brésil. Et Scolari a déjà battu les Mexicains...@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Cinq jours après leur succès laborieux face à la Croatie, les hommes de Scolari visent déjà la qualification face aux Mexicains.

Le Brésil comme en 1950 ? Cette affiche a déjà eu lieu à trois reprises en Coupe du monde et affirmer que le Brésil est favori est un euphémisme. Sur les trois confrontations en Mondial, la Seleção a remporté tous les Brésil-Mexique sur un score cumulé de 11-0. Lors de la première Coupe du monde au Brésil, en 1950, les Brésiliens avaient battu les Mexicains 4-0 au Maracanã.

Le Mexique n’aime pas l’Amérique du Sud. Pour trouver trace d’un succès du Mexique face à une nation sud-américaine en Coupe du monde, il faut remonter à 2002 contre l’Equateur (2-1). C’est d’ailleurs la seule victoire de la "Tri" (surnom de la sélection mexicaine) contre un pays de l’Amérique du Sud dans la compétition mondiale.

17.06 930x400 Brésil Equipe Pano

© REUTERS

Neymar, danger numéro un. Côté brésilien, sans surprise le danger numéro un s’appelle Neymar Jr. Le jeune attaquant du FC Barcelone, déjà auteur d’un doublé en ouverture du Mondial face à la Croatie (dont un penalty), a scoré 33 buts en 50 apparitions pour son équipe. Et sur les quatre derniers matches de la Seleção, son compteur s’élève à six réalisations.

17.06 930x400 Mexique Illustration Pano

© REUTERS

Le Mexique souvent à l’heure. Tous les voyants ne sont pas au rouge cependant côté mexicain, pour peu que les joueurs de Miguel Herrera tiennent jusqu’à l’heure de jeu. Car les cinq derniers buts du Mexique en Coupe du monde ont tous été marqués à partir de la 60e minute. Il faut remonter au 24 juin 2006 pour voir la Tri  pousser le ballon au fond des filets en 1ère période : c’était contre l’Argentine à la 6e minute, par le défenseur Rafael Marquez.

17.06 930x930 Scolari Brésil Portrait

© REUTERS

Scolari a déjà battu le Mexique. En tant qu’entraîneur, Luiz Felipe Scolari possède des statistiques exceptionnelles : sur ses 15 matches disputés, il en a remporté 12, pour un nul et deux défaites seulement. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il va affronter le Mexique en Coupe du monde. Le sélectionneur du Brésil avait déjà battu ses adversaires du jour en 2006, lorsqu’il entraînait le Portugal. Et les Portugais l’avaient emporté sur le score de 2 buts à 1. De quoi inspirer les joueurs du capitaine Thiago Silva ?

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

Le Brésil, terre de people

Raí : "L'Allemagne m'a fait la plus forte impression"

Neymar, star du Mondial sur Twitter

Le Mexique vient à bout du Cameroun