Cinq choses à savoir sur Australie - Espagne

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Australie - Espagne
L'équipe d'Espagne abattue après son élimination.@ Reuters
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Les deux équipes sont déjà éliminées, mais veulent finir la compétition sur une bonne note.

>> Retrouvez toute l'actu de la Coupe du monde 2014 en cliquant ici

Une page se tourne pour l’Espagne. Éliminée prématurément de la compétition, la Roja espère faire une dernière fois honneur à son statut de championne en titre contre l'Australie à Curitiba. "Nous sommes la sélection espagnole. Nous aurions aimé jouer pour la qualification mais nous jouons pour l'honneur", a assuré le défenseur espagnol Raul Albiol. Face à eux, ils trouveront des Socceroos eux aussi éliminés, mais avec les honneurs. Problème : les "Aussies" seront privés de leur expérimenté buteur Tim Cahill, suspendu pour deux cartons jaunes.

Série noire. L’Espagne est le cinquième tenant de la Coupe du monde éliminé dès le premier  tour de l’édition suivante après l’Italie (1950), le Brésil (1966), la France (2002) et l’Italie (2010). Mais la Roja est en revanche la seule sélection tenante à être mathématiquement éliminée après seulement deux matchs de groupes, quatre ans après son sacre. Il faut par ailleurs remonter à l’édition 1998 pour voir l’Espagne éliminée avant les phases finales.

L’Australie pour l’honneur. Les Socceroos ont gagné seulement deux de leurs 12 matches en Coupe du monde (3 nuls, 7 défaites). Et face à des adversaires européens, ils ne l’ont emporté qu’une seule fois, contre la Serbie, en 2010 (2-1).

Hécatombe défensive. Mais qu’est-il donc arrivé à la défense espagnole ? La Roja a en effet déjà encaissé plus de buts en deux matches dans cette Coupe du monde  (7), que lors de ses trois derniers titres majeurs ! Lors de l’Euro 2008, de la Coupe du monde 2010 et de l’Euro 2012, Iker Casillas, icône déchue, n’avait ainsi encaissé que six buts au total.

Des buteurs aux abonnés absents. Pour Tim Cahill, ce n’est pas de sa faute. Celui qui  a marqué 5 des 11 buts de l’Australie en Coupe du monde est en effet suspendu. Diego Costa ne peut, lui, s’en prendre qu’à lui-même. Le buteur de l’Atletico Madrid n’a pas cadré le moindre tir en 126 minutes jouées dans le tournoi. Bien maigre pour un buteur de cette trempe…

Le taulier. Face au Chili, Iker Casillas a fêté son 17e match de Coupe du monde, devenant par la même occasion l’Espagnol le plus utilisé dans la compétition. Un tournoi qui ne restera pas dans ses annales : Il n’a arrêté que 50% des tirs cadrés qu’il a subis dans cette édition 2014. Mais une statistique pourrait lui redonner un peu d’espoir : l'Espagne n'a plus perdu 3 matches consécutifs depuis 1991 (contre la France, la Hongrie puis la Roumanie).

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

VIDÉO - Exclu de l’entraînement, Fabregas rentre… en vélo

BONJOUR TRISTESSE - L'Espagne perd sa couronne

ANALYSE - La fin de règne de l'Espagne

RÉACTION - Del Bosque : "une triste journée"

CHOC - Le Chili envoie l'Espagne au tapis