Cinq choses à retenir sur France-Nigeria

  • A
  • A
Cinq choses à retenir sur France-Nigeria
Avec deux passes décisives, Valbuena aura été l'un des grands artisans de la victoire des Bleus face au Nigeria.@ REUTERS
Partagez sur :

ÇA PASSE - L’équipe de France est en quarts de finale de la Coupe du monde après sa victoire 2-0 sur le Nigeria, grâce à des buts de Pogba et Yobo contre son camp.

Celui qui a mérité sa douche*. À l’issue d’un match âpre, longtemps indécis et au cours duquel les Bleus ont montré quelques signes d’inquiétude, l’équipe de France a validé son billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde en battant le Nigeria (2-0), lundi à Brasilia. Et cette victoire, les joueurs de Didier Deschamps la doivent en grande partie au remplaçant Antoine Griezmann. Sur le banc au coup d’envoi, il a fait office de déclic des Bleus en entrant à la place de Giroud, à l’heure de jeu. Le milieu de terrain de la Real Sociedad a dynamité le côté gauche de l’attaque tricolore et si c’est Pogba a trouvé la faille sur corner (1-0, 79e), c’est grâce à une déviation de Griezmann que les Bleus ont scellé le score (2-0, 90e+1).



Le geste technique. Dix minutes après son entrée en jeu, Griezmann faisait montre de sa qualité technique : le milieu des Bleus a dévié, à l’entrée de la surface et en une touche de balle, une passe de Benzema pour offrir une balle de 1-0 à l’attaquant du Real Madrid. Il faudra une parade d’Enyeama et une dégagement juste devant sa ligne de Moses pour que les Nigérians ne repoussent l’échéance.



L’action PlayStation. Lors du premier quart d’heure de jeu, Paul Pogba a erré dans le stade de Brasilia, comme tétanisé par l’enjeu d’une qualification en quarts de finale. Mais le milieu de terrain de la Juventus Turin a fait se lever les milliers de supporters bleus à la 22e minute lorsque, à la reprise d’un centre de Cabaye venu de la droite, Pogba a déclenché une puissante reprise de volée du droit qui a été détournée par Enyeama. Un geste de classe mondiale.



La biscotte. Matuidi a été le joueur le plus en vue de la première période. Mais à l’image des Bleus, totalement à côté de leur match au retour des vestiaires, le milieu du Paris SG a laissé traîner ses crampons sur Onazi. Le coéquipier de Lucas Digne chez les Bleus s’est immédiatement excusé pour son geste, involontaire selon lui. L’arbitre semblait sur la même longueur d’onde que l’ancien joueur de Saint-Etienne puisqu’il ne lui a attribué qu’un carton jaune.



Le “big duel”. Il était attendu et il a bien eu lieu : le face à face entre le portier Enyeama et l’attaquant Benzema a tenu toutes ses promesses, le premier multipliant les arrêts et le second butant à plusieurs reprises sur son adversaire direct. Benzema, qui affichait trois buts au compteur avant le coup d’envoi de ce France-Nigeria, n’est pas parvenu à pousser le cuir au fond des filets d’Enyeama. Heureusement pour les Bleus, Griezmann et Pogba ont pris le relais de l’attaquant du Real.



*Voir la "bible" d'Europe1.fr en short


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

EN DIRECT - Les Bleus défient le Nigeria

Pogba et Giroud titulaires contre le Nigeria

France-Nigeria : les vedettes soutiennent les Bleus

Guy Roux : "L’équipe de France est un oisillon qui n’a pas de plumes"