Bienvenue dans les 12 stades du Mondial

  • A
  • A
Bienvenue dans les 12 stades du Mondial
Le Maracana lors de la finale de la Coupe des confédérations 2013 entre le Brésil et l'Espagne.@ Reuters
Partagez sur :

VISITE GUIDÉE – Douze enceintes ont été construites ou rénovées au Brésil pour accueillir les supporters du monde entier.

Les 12 chantiers d'Hercule - 2,6 milliards d'€. C'est le montant record que le Brésil a dépensé pour les douze stades de la Coupe du monde, du 12 juin au 13 juillet. Soit, tenez vous bien, autant que pour les deux dernières éditions réunies, en Afrique du Sud et en Allemagne ! Ce qui n'a pas manqué de cristalliser la colère d'une population excédée par les montants dépensés pour le Mondial. Europe 1 vous propose un petit tour d'horizon du propriétaire, même si tous les travaux ne sont pas achevés. 

Estadio do Maracana - RIO DE JANEIRO (sud-est)
Capacité prévue : 74 689 places
Un mythe. Le Maracana est un des stades les plus célèbres au monde, qui pouvait accueillir jusqu'à 200 000 spectateurs. Sa capacité a largement été revue à la baisse, à 74 000 places, pour répondre aux cahiers des charges de la FIFA. La France y rencontrera notamment l'Equateur le 25 juin. Mais le match que tout le monde attend au Maracana aura lieu le 13 juillet : rien de moins que la finale de la Coupe du monde.

Vue aérienne du stade Maracana.

© Reuters

Arena de São Paulo - SÃO PAULO (sud-est) 
Capacité : 61 606 places 
Le stade des Corinthians, un des clubs les populaires du pays, doit accueillir le match d'ouverture entre le Brésil et le Mexique. Mais là encore, tous les travaux ne sont pas terminés...Quoiqu'il en soit, le capitaine des Auriverde Thiago Silva et ses coéquipiers seront attendus par tout un peuple, le 12 juin prochain. Une demi-finale y est également programmée. 

Un match des Corinthians dans le nouveau stade de Sao Paulo.

© Reuters

Estádio Beira-Rio - PORTO ALEGRE (sud-est) 
Capacité : 42 991 places 
Le stade du Gremio et de l'Internacional, deux géants du foot brésilien, accueillera le premier match des Bleus, le 15 juin contre le Honduras. Là aussi l'ambiance y est assurée, particulièrement lors des derbys entre les deux clubs rivaux de la ville.

Estadio Beira Rio

© Reuters

Arena Pantanal - CUIABÁ (centre)
Capacité : 39 859 places 
L'inauguration de ce stade n'a eu lieu qu'en avril dernier. Mais la FIFA, lors de sa dernière tournée d'inspection, a fait état de plusieurs retards de construction.

Arena Pantanal

© Reuters

Arena da Baixada - CURITIBA (sud-est) 
Capacité : 38 533 places
Là aussi les coups de marteau vont résonner jusqu'au dernier moment. L'Algérie y jouera son dernier match du premier tour, le 26 juin face à la Russie.

Arena da Baixada

© Reuters

Estádio Nacional - BRASÍLIA (centre-est)
Capacité : 69 432 places 
C'est une arène flambant neuve qui a été construite sur les cendres de l'ancien stade Garrincha. La capitale brésilienne accueillera la dernière rencontre du Brésil au premier tour, face au Cameroun. Le match pour la troisième place s'y jouera également le 12 juillet.

L'Estadio Nacional lors de la rencontre entre le Brésil et le Japon, lors de la Coupe des confédérations 2013.

© Reuters

Estádio Mineirão - BELO HORIZONTE (est) 
Capacité : 58 259 places
L'antre de l'Atletico Mineiro et de Cruzeiro, deux des plus grands clubs brésiliens, a été entièrement rénové pour la compétition. L'ambiance y est une des plus bruyantes du Brésil. Ce n'est pas pour rien que la Seleçao joue régulièrement des rencontres à enjeux à Belo Horizonte. Une demi-finale s'y disputera le 8 juillet.

Estadio Mineirao

© Reuters

Arena Castelão - FORTALEZA (nord-est) 
Capacité : 60 348 places
La France découvrira l'enveloppe métallique du stade de Fortaleza le 20 juin, à l'occasion de deuxième du premier tour face à la Suisse.

Estadio Castelao ok

© Reuters

Arena Amazônia - MANAUS (nord-ouest)
Capacité : 39 118 places
Le stade, inauguré en mars dernier, fait l'objet d'une vive polémique au Brésil. Située, dans le nord-ouest du pays, près de l'Amazonie, la ville de Manaus n'abrite aucune équipe de football de haut niveau. Du coup, plusieurs personnalités locales ont proposé un temps la reconversion du stade en prison. Mais le projet, jugé trop compliqué, n'aboutira pas. L'Arena Amazonia pourrait alors être privatisée afin d'amortir le coût de sa construction...

Arena Amazonia ok

© Reuters

Estadio das Dunas - NATAL (nord-est) 
Capacité : 38 958 places  
Sorti de terre spécialement pour la Coupe du monde, l'architecture de ce stade rappelle les dunes de sable typiques de la région.

Arena das dunas ok

© Reuters

Arena Pernambuco - RECIFE (nord-est) 
Capacité : 42 583 places
Ce stade flambant neuf a été construit près d'un quartier défavorisé. Le club local de Nautico y joue ses rencontres à domicile.

Arena Pernambuco ok

© Reuters

Arena Fonte Nova - SALVADOR (nord-est)
Capacité : 51 708 places
Le stade de Salavador aura la chance de voir trois grosses rencontres au premier tour. La France y rencontrera notamment les Suisses le 20 juin pour son deuxième match de poules. Quelques jours auparavant, la ville côtière verra s'affronter l'Espagne et les Pays-Bas et l'Allemagne et le Portugal.

Arena Fonte Nova ok

© Reuters