Ambiance Club Med pour les Suisses

  • A
  • A
Ambiance Club Med pour les Suisses
Xherdan Shaqiri, le milieu de la Suisse, joue l'équilibriste.@ REUTERS
Partagez sur :

TRANQUILLES - Les joueurs suisses, mais aussi leurs supporters, affichent leur sérénité avant leur match contre la France.

>> Retrouvez toute l'actu de la Coupe du monde 2014 en cliquant ici

Vendredi à 21 heures, la France affronte la Suisse dans un match qui pourrait envoyer son vainqueur en huitièmes de finale. A l’approche de cette échéance d’importance, les joueurs helvètes n’ont pourtant rien changé à leurs habitudes. Dans leur camp de base de Porto Seguro, au bord de l’Océan, ils affichent encore et toujours leur sérénité. Et ils n’hésitent pas à passer du temps avec leur supporters dans une ambiance digne du Club Med.

Plage, photos et autographes. Car dans le bâtiment attenant à celui de l’équipe suisse, dans ce petit complexe hôtelier à 200 mètres de la plage, se trouvent une trentaine de supporters  de la Confédération. Tout ce petit monde se côtoie donc à longueur de journée, et se retrouve sur la plage. "C’est fantastique pour nous. Nous sommes très près avec les joueurs, c’est parfait", raconte Bruno, 62 ans, interrogé par Europe 1. "On est invités ici, à la plage", se réjouit ce supporter. Et sur la plage, les joueurs, en short, les pieds dans le sable, signent volontiers des autographes et se prêtent au jeu des photos.

suisse-supporters

"Le football français a toujours été un grand frère".  C’est avec le même état d’esprit que l’équipe abordera le match, vendredi soir. En outsider. "L’équipe de France aujourd’hui, elle est au top", assure Michel Pont, l’entraîneur adjoint. "Le football français a toujours été un grand frère, et on restera toujours avec nos petits moyens, on restera toujours avec notre petite Suisse, avec nos huit millions d’habitants. Je pense que l’adversaire de la Suisse, c’est aussi la Suisse. Il faut qu’elle trouve sa confiance dès le départ".

Un dîner avec les supporters. De la confiance, les Suisse semblent en a voir à revendre, dans cette ambiance unique. Ils sont si détendus que mercredi soir, Michel Pont et l’entraineur en chef, l’Allemand Otmar Hitzfeld, ont invité à dîner mercredi soir les 30 supporters présents. Des fans qui sont sûrs d’une chose : cette tranquillité de l’équipe suisse sera la meilleure arme face aux Bleus.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DOUTE - Cabaye incertain

FOCUS - Cinq choses à savoir sur France-Suisse

EN IMAGES - France-Honduras : le match en six photos

LE FILM DU MATCH - Benzema met les Bleus sur orbite