Coupe de France : Monaco dispose d'Ajaccio et se qualifie pour les 16es de finale

  • A
  • A
Coupe de France : Monaco dispose d'Ajaccio et se qualifie pour les 16es de finale
Sur son premier ballon, Valère Germain a permis aux siens d'échapper au doute et de se qualifier pour la suite de la compétition.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Vainqueurs de l'AC Ajaccio (2-1), les Monégasques ont décroché leur ticket pour les seizièmes de finale de la Coupe de France, vendredi soir.

On les avait connus plus sereins en 2016, mais l'essentiel est là. Pour leur premier match de l'année, les Monégasques se sont qualifiés pour les seizièmes de finale de la Coupe de France, en battant l'AC Ajaccio (2-1), pensionnaire de Ligue 2, vendredi soir au Stade Louis-II.

La qualification et c'est tout. La différence entre une équipe de Ligue des champions, même en phase de reprise, et le 15e de L2 ne s'est pas forcément vue. Le début de rencontre était ouvert. Bousculé, l'ASM s'est finalement réveillé à la 19e minute. Sidibé lançait Mbappé côté gauche. Sans contrôle, le petit prodige monégasque centrait pour Falcao, qui du gauche ne manquait pas d'ouvrir son compteur en 2017.

Les Corses avaient du répondant. L'ASM se faisait alors plus gestionnaire, avant d'accélérer dès la reprise. Centre de Touré, tête de Falcao sur la transversale (46). Puis, Mandanda s'opposait à une lourde frappe de Boschilia (46). Et Mbappé frappait sur la transversale (48). À force de ne pas conclure, l'Ajaccien Madri allait provoquer un pénalty (64), que Cavalli transformait (1-1, 65). Les Corses allaient-ils pouvoir créer la surprise ? Deux minutes plus tard, Germain déviait à peine, et victorieusement, un très bon coup-franc de Moutinho (2-1, 66). Monaco allait encore se faire peur sur une tête de Madri (84), mais passait. Selon les vœux présidentiels de remporter un trophée cette saison, Leonardo Jardim ne négligera aucune coupe nationale.