Coupe de France : le gardien de but du "Petit Poucet" Granville agressé

  • A
  • A
Coupe de France : le gardien de but du "Petit Poucet" Granville agressé
Clément Daoudou, à droite sur la photo, est le gardien de but de Granville, un Petit Poucet de la Coupe de France 2016.@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Clément Daoudou a été retrouvé mercredi matin dans une rue de Granville le visage ensanglanté. Une enquête a été ouverte. 

Le gardien de but de Granville, formation normande de CFA2 qui s'est qualifiée mardi pour les quarts de finale de la Coupe de France, a été agressé dans la nuit de mardi à mercredi. Une enquête a été ouverte sur les circonstances de l'agression.

"Le visage ensanglanté". Une patrouille policière a découvert Clément Daoudou, mercredi, à 6 heures du matin, conscient mais le visage ensanglanté. Selon les premiers éléments de l'enquête, le portier de l'USG, qui venait de fêter la qualification de son équipe, se rendait vers 5h30 dans un établissement de restauration rapide quand il a été pris à partie par plusieurs individus selon Ouest-France



Une agression "raciste" ? Son coéquipier à Granville, Robin Théault, a qualifié l'agression de "raciste" dans une interview accordée à L'Equipe. Il y raconte aussi les circonstances du drame : "On était dans un bar. Juste à côté, il y avait les forains, comme c’était la fin du Carnaval, avec des stands de kebab, de chichi… Il a voulu se prendre un kebab. Et là, il est tombé sur ses agresseurs. Il était avec un coéquipier qui a eu la chance de s’en sortir". "Ce n’est pas comme s’il avait cherché la bagarre. C’est une agression physique et à caractère raciste", a estimé Robin Théault qui se dit.  "On est choqué et scandalisé par ce qu'il s'est passé. Ce n'est en aucun cas une bagarre mais bel et bien une agression", a insisté le coprésident du club, Fabrice Clément, cité par le quotidien Ouest-France.

Plusieurs fractures au visage. Hospitalisé à l'hôpital d'Avranches, Clément Daoudou souffre de nombreuses contusions et de fracture au nez et à la pommette. Des examens complémentaires devaient déterminer si la mâchoire elle aussi était touchée. Selon le quotidien régional, le gardien de 21 ans devait mercredi soir être opéré mercredi soir. Il pourrait bénéficier d'une interruption de temps de travail (ITT) de plusieurs semaines. Anthony Fournier, un autre coéquipier de Daoudou joint jeudi par Europe 1, a fait part de nouvelles "rassurantes". Il "a le moral" mais "est dégoûté de ne pas pouvoir jouer", notamment le prochain quart de finale de Coupe de France. 

Fixé sur les quarts jeudi soir. Mardi soir les amateurs de Granville ont entretenu le mythe et le charme de la Coupe de France, en éliminant une nouvelle écurie professionnelle. Après Laval (L2) en seizièmes de finale, les Normands ont accroché le scalp de Bourg-en-Bresse (L2 également), une rencontre lors de laquelle Clément Daoudou s'est fait remarquer avec plusieurs parades. Le "Petit Poucet" de la compétition rencontrera en quarts de finale le 1er ou 2 mars prochain le vainqueur du dernier huitième de finale qui se déroulera jeudi soir et qui verra s'affronter les Périgourdins de Trélissac et l'Olympique de Marseille.