Coupe Davis : Tsonga envoie la France en finale

  • A
  • A
Coupe Davis : Tsonga envoie la France en finale
Jo-Wilfried Tsonga, le héros du week-end, entouré de Lucas Pouille (à gauche), et de Pierre-Hugues Herbert.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Malgré un départ poussif, Jo-Wilfried Tsonga l’a emporté dimanche face au Serbe Dusan Lajovic (2-6, 6-2, 7-6, 6-2). La France affrontera en finale l’Australie ou la Belgique. 

La France est en finale de la Coupe Davis ! Jo-Wilfried Tsonga devait terminer le travail dimanche face au Serbe Dusan Lajovic, et le leader français a tenu son rang. Malmené en début de match, il l'a finalement emporté en quatre manches (2-6, 6-2, 7-6, 6-2). Grâce à cette victoire, la France l'emporte 3-1 face à la Serbie et se qualifie pour la finale de la Coupe Davis. Elle y affrontera soit l'Australie, soit la Belgique. 

La Serbie a défendu ses chances jusqu'au bout. Finalement, cette dernière rencontre de dimanche aura été à l'image du week-end tricolore. Alors qu'on annonçait une promenade de santé face à une équipe privée de ses trois meilleurs, joueurs, dont Novak Djokovic, la Serbie a défendu ses chances jusqu'au bout, menant même 1-0 après la défaite inaugurale de Lucas Pouille vendredi  face au même Dusan Lajovic. Mais Jo-Wilfried Tsonga, déjà, puis le double, samedi, a permis à la France de prendre les devants, et de finalement l'emporter.

Lajovic, héros serbe. Modeste et méconnu 80ème mondial, Lajovic aura donc fait mieux que se défendre et a été le héros du week-end côté serbe. Il a même fait craindre au public de Villeneuve d'Ascq un remake du match de vendredi en remportant face à un Tsonga la première manche (6-2). Mais finalement, la logique a repris ses droits. Le Français, 18ème mondial, a repris le match en main, remportant le set suivant sur le même score (6-2). La troisième manche a finalement été la plus accrochée, Tsonga ne l'emportant qu'au tie-break. Démobilisé, Lajovic lâchait finalement le quatrième et dernier set, s'inclinant 6-2.

La Belgique ou l'Australie ? Voici donc la France en finale sans avoir affronté un seul joueur du top 40. Le mieux classé était le Britannique Daniel Evans (44e) lors du quart de finale disputé à Rouen début avril sans Andy Murray. Le niveau devrait monter d'un cran en finale que ce soit face à la Belgique de David Goffin (12e) ou à l'Australie de Nick Kyrgios (20e). Mais cela reste un match à la portée des Français qui ont une belle occasion de soulever le Saladier d'argent pour la première fois depuis 2001.