Coupe Davis : pour Yannick Noah, Benneteau et Mahut "ont été extraordinaires"

  • A
  • A
Coupe Davis : pour Yannick Noah, Benneteau et Mahut "ont été extraordinaires"
Yannick Noah va disputer sa deuxième finale en deux ans à la tête de l'équipe de France. @ Denis Charlet / AFP
Partagez sur :

Pour le capitaine de l'équipe de France, le double de samedi est "le meilleur match qu'on ait joué depuis le début de mon mandat". 

Le capitaine de l'équipe de France Yannick Noah a félicité ses joueurs après la qualification pour la finale de la Coupe Davis, et notamment les héros du jour, Nicolas Mahut et Julien Benneteau, vainqueurs du double face aux Espagnols Lopez et Granollers. "Ils ont été extraordinaires", a déclaré Noah au micro de BeIn Sports. 

"Quels cadeaux ils me font, le staff, toute l'équipe", s'est-il réjoui, avant de qualifier la prestation de la paire française de "meilleur match qu'on ait joué depuis le début de mon mandat". Et d'ajouter : "on a un bon groupe, on est tellement content de jouer la finale, vous pouvez pas imaginer". 

Benneteau évasif sur son avenir. De son côté, Julien Benneteau, qui était sorti de sa récente retraite pour remplacer Pierre-Hugues Herbert, blessé, a confirmé que ce double était "normalement" le dernier match de sa carrière, tout en restant évasif. "J'ai toujours dit que le seul truc qui pouvait me faire continuer, c'était la Coupe Davis mais la finale, elle est loin (...) Ce serait une fin rêvée donc il faut discuter un peu avec tout le monde".



"Je sais très bien que je jouais parce que Pierre-Hugues (Herbert) était blessé, ce sont eux (avec Mahut) les titulaires. (...) on est un grand groupe donc il y a beaucoup de monde devant moi en simple et en double. On a fait appel à moi ici et ça s'est passé comme dans un rêve", a ajouté Julien Benneteau.

Mais Yannick Noah compte bien profiter encore un peu de la forme de son joueur. "Bien sur que je compte sur lui. Quand il joue à ce niveau il est extraordinaire, j'espère qu'il va avoir envie de jouer encore deux mois", a confié l'ancien vainqueur de Roland-Garros.  

"On va tout faire pour garder le saladier". Une finale qui se disputera contre les États-Unis ou la Croatie, mais pour laquelle les Français n'ont qu'un objectif en tête, comme l'a rappelé Nicolas Mahut sur BeIn Sport : "on va tout faire pour garder le Saladier".