Coupe Davis : Andy Murray envoie la Grande-Bretagne en finale

  • A
  • A
Coupe Davis : Andy Murray envoie la Grande-Bretagne en finale
Andy Murray a remporté ses trois matches, ce week-end, devant son public de Glasgow.@ Ian McNICOL/AFP
Partagez sur :

TROIS SUR TROIS - L'Ecossais a apporté le troisième point à son équipe, dimanche, face à l'Australie, en demi-finales de l'épreuve.

Andy Murray a refait le coup. Deux mois après avoir apporté les trois points de la victoire (deux simples et le double avec son frère Jamie) face à la France, en quarts de finale, le n°3 mondial a réussi le même exploit contre l'Australie, ce week-end, en demi-finales, devant son public, à Glasgow. Vainqueur vendredi de Thanasi Kokkinakis (6-3, 6-0, 6-3) et de la paire Sam Groth/Lleyton Hewitt en double samedi (4-6, 6-3, 6-4, 6-7[6], 6-4), Murray a fini le travail contre Bernard Tomic, dimanche (7-5, 6-3, 6-2). Le tournant de cette rencontre a eu lieu samedi quand les Murray ont réussi à passer outre la perte du quatrième set pour gagner le double en cinq sets. En tournant à 2 points à 1 samedi soir, l'Australie pouvait espérer lors du dernier simple un succès de Kokkinakis sur Evans, seulement... 300e mondial.

 

"Le bilan de Murray en Coupe Davis cette année : 8 matches, 8 victoires. Son capitaine loue son état d'esprit : 'c'est dingue de le regarder travailler. Il se bat tellement. C'est un grand joueur, un grand champion.'"

La Grande-Bretagne attend depuis 1936. Voilà donc la Grande-Bretagne en finale de la Coupe Davis pour la première fois depuis 1978. Murray tentera de soulever un trophée que son pays n'a plus remporté depuis... 1936 ! En gagnant Wimbledon en 2013, Murray avait déjà mis fin à une disette britannique qui durait également depuis cette même année 1936 et le succès de Fred Perry sur le gazon londonien.

La place de finaliste de la Grande-Bretagne prouve que la présence d'un grand joueur dans les rangs d'une équipe est la première garantie de succès en Coupe Davis : l'Espagne l'a gagnée avec Rafael Nadal, la Serbie avec Novak Djokovic et la Suisse avec Roger Federer. En finale, les Britanniques retrouveront fin novembre la Belgique ou l'Argentine, qui s'affrontent à Bruxelles. A égalité après les quatre premiers matches, les deux équipes vont devoir se départager lors du dernier simple entre Steve Darcis et Federico Delbonis.