Coup de pied à un fan de l’OM : que risque Patrice Evra ?

  • A
  • A
Coup de pied à un fan de l’OM : que risque Patrice Evra ?
Patrice Evra, jeudi soir après son altercation avec un fan de l'OM. @ MIGUEL RIOPA / AFP
Partagez sur :

Le latéral, auteur d’un coup de sang insensé, pourrait écoper de lourdes sanctions de l’UEFA et de son club. 

L’histoire mouvementée entre Patrice Evra et la France a connu un nouvel épisode douloureux. Le latéral gauche, en grande difficulté sportive cette saison avec l’OM, a totalement perdu ses nerfs avant la rencontre de Ligue Europa à Guimaraes. Lors de l’échauffement, l’ancien capitaine des Bleus a donné un coup de pied à l’un de ses propres supporters, en réponse à des insultes du parcage marseillais. Au-delà des dégâts sur son image, déjà passablement écornée par l’affaire du bus à Knysna, Patrice Evra risque de très, très lourdes sanctions.

  • Une lourde suspension de l’UEFA

Avec ce coup de folie, Patrice Evra est déjà entré dans les livres d’histoire. Selon le statisticien Opta, le latéral est devenu le premier joueur à se faire expulser avant le début d’un match de Ligue Europa. Un "exploit" qui pourrait lui coûter très cher de la part de l’UEFA. L’instance, qui organise la compétition, fait preuve d’intransigeance concernant les faits de violence. La commission de discipline, qui rendra sa décision le 10 novembre, pourrait exclure Patrice Evra de toute compétition européenne pour une très longue période, s’étirant sur plusieurs mois. A titre de comparaison, Eric Cantona avait été suspendu neuf mois par la Fédération anglaise pour son fameux coup de pied contre un supporter de Crystal Palace, en 1995.

  • Un licenciement de l’OM

Le geste de "Tonton Pat" est d’autant plus insensé qu’il a été asséné à l’un de ses propres supporters. Son club, l’OM, se trouve face au pied du mur : comment faire autrement que licencier son joueur, sous peine de déclencher une "guerre" avec ses fans ? "Comment les supporters vont-ils accepter que ce joueur vienne s’entraîner alors qu’il a frappé un supporter ? Il est dans la situation de quelqu’un qui a commis une faute grave. Je ne pense pas que Marseille puisse faire autrement que de le renvoyer", estime notre consultant Raymond Domenech, qui a été son entraîneur en Bleus.

Un avis partagé par Rudi Garcia, le coach phocéen. "Patrice Evra doit tenir ses nerfs. Pat’ a de l’expérience, et il ne doit surtout pas réagir. C’est une évidence", a-t-il affirmé dès jeudi soir. L’OM a estimé dans un communiqué sur son site internet qu’un "joueur professionnel se doit de garder son sang-froid". Le club a ouvert vendredi une enquête interne qui pourrait déboucher sur un licenciement de Patrice Evra.

  • Une fin de carrière en eau de boudin

Outre ces sanctions, la fin de carrière du latéral gauche va être considérablement entachée par ce geste. Patrice Evra avait pourtant réussi à reconquérir les cœurs ces dernières années. L’ancien joueur de Manchester United était passé du statut de banni, pour avoir mené la grève de Knysna, à celui de "vieux sage" surnommé "Tonton Pat", cadre de l’équipe de France conseillant les jeunes lors de l’Euro 2016. Fort de cette estime retrouvée auprès du public français, Evra avait alors décidé de quitter la Juventus Turin et de rentrer au pays, à l’OM, pour goûter à l’ambiance incandescente du Stade Vélodrome.

Mais, comme bien d’autres avant lui, il s’est brûlé les ailes sur la Canebière. Pris en grippe par le public pour ses performances (très) moyennes, moqué pour ses vidéos décalées et un brin grotesques sur Instagram, il a sans doute conclu son aventure marseillaise sur un coup de pied façon "kung fu". Le triste épilogue d’un immense joueur, l’un des plus grands palmarès de l’histoire du foot français avec ses cinq finales de Ligue des champions…