Corinne Diacre : l'équipe de France féminine, "ça ne se refuse pas"

  • A
  • A
Corinne Diacre : l'équipe de France féminine, "ça ne se refuse pas"
Corinne Diacre a entraîné pendant trois ans le club de Clermont-Ferrand.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

La toute nouvelle coach des Bleues, officiellement présentée jeudi, a estimé que "maintenant il y a beaucoup de choses à faire", avec en ligne de mire le Mondial 2019.

"Un poste comme celui-ci ne se refuse pas", a déclaré Corinne Diacre, nouvelle coach des Bleues, en marge de la conférence de presse de présentation de la D1 féminine, jeudi au siège de la Fédération française de football (FFF). "C'est presque un devoir j'ai envie de dire que de prendre cette sélection aujourd'hui", a estimé Corinne Diacre, officiellement présentée par le président Noël Le Graët devant les responsables des douze clubs de l'élite.

Objectif : Mondial 2019. Corinne Diacre, qui entraînait Clermont en L2 depuis trois saisons, a été choisie mercredi pour remplacer à la tête des Bleues Olivier Echouafni, un temps conforté après l'élimination des Bleues en quarts de finale de l'Euro cet été avant d'être finalement éjecté de son poste. "Maintenant il y a beaucoup de choses à faire, il y a surtout en vue cette Coupe du monde en 2019 (organisée en France). Il ne faut, comme toutes les compétitions, jamais les rater mais celle-ci encore moins", a ajouté l'ancienne internationale aux 121 sélections. Premier choix de Le Graët déjà l'an dernier pour succéder à Philippe Bergeroo, Corinne Diacre a cette fois-ci pu se libérer de ses obligations grâce à l'intervention de Claude Michy, le président du club auvergnat.

"Changer complètement le staff". "Quand vous êtes sollicitée par la Fédération pour prendre l'équipe de France, ce n'est pas compliqué. Après il y a des choses à respecter, j'avais un contrat dans un club. On va dire que la saison dernière ce n'était pas le bon moment", a-t-elle confié. "Par contre cette saison, c'était un peu différent. Surtout l'entretien entre les présidents Le Graët et Michy s'est très bien passé, et on a pu trouver une solution très rapidement", a-t-elle expliqué. L'ex-adjointe de l'ancien sélectionneur Bruno Bini de 2007 à 2013, qui va démarrer son mandat contre la Colombie en amical le 15 septembre prochain, a par ailleurs indiqué son intention de "changer complètement le staff" mis en place par son prédécesseur Olivier Echouafni.