Comment Tsonga a préparé sa demi-finale

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Français a joué la carte de la concentration pour préparer son match face au Suisse Stanislas Wawrinka.

ROLAND-GARROS

Après presque 10 jours à jouer tous les deux jours, Jo-Wilfried Tsonga va, pour la première fois depuis le début du tournoi, bénéficier de 48 heures pour préparer sa demi-finale face à Stanislas Wawrinka. Le Français a joué la carte de l'immersion mercredi à Roland-Garros, est allé s'entraîner sur un court couvert, à l'abri des regards indiscrets.

Un entraînement à huit clos. 48 heures, cela peut-être long. Surtout pour préparer un match aussi important qu'une demi-finale de Roland Garros, à "domicile", contre une pointure contre Stanislas Wawrinka. Pour rester concentré, pour se plonger, déjà dans cette rencontre pour laquelle il se sait très attendu, Tsonga a choisi de s'isoler. Le joueur natif du Mans n'a pas souhaité s'exprimer et a même évité l'entrée principale du tournoi qui se trouve Porte d'Auteuil. Il tout de suite pris la direction d'un cours annexe, couvert et interdit au public, pour peaufiner son jeu et son plan d'attaque.

Une heure sans taper la balle. Pour préparer son corps, mis à rude épreuve depuis le début de la quinzaine, Jo-Wilfried Tsonga a passé une heure à s'entraîner physiquement, sans la balle. Puis, le Français a déjeuné avec ses camarades, à la cantine des joueurs, toujours isolé du public. Pas d'autographes, pas de bain de foule pour le demi-finaliste de 2013, alors qu'on l'avait peu vu depuis quatre mois en raison d'une blessure à l'avant-bras.

"Le danger ? Se polluer la tête". Pour l'ancien joueur professionnel Julien Boutter, proche de Tsonga, cela n'est en rien un mépris envers le public français : il s'agit de rester concentré. "Le danger, ça va être de gérer tous les à côtés : les personnes qui vont le suivre dans la rue, qui vont l'attendre en bas de son hôtel, le téléphone… Le danger, c'est faire monter cette demi-finale, se laisser rattraper par l'enjeu et se polluer la tête", avance l'actuel directeur du tournoi ATP de Metz. En espérant que la recette fonctionne : le Français aura fort à faire contre Wawrinka, particulièrement en forme et tombeur de Roger Federer, mardi, en quarts de finale.

Europe1 vous faire vivre la demi-finale entre Jo-Wilfried Tsonga et Stanislas Wawrinka vendredi après-midi :

> Sur Europe 1 (match commenté en direct et en intégralité)

> Sur Europe1.fr (live à suivre ici : http://www.europe1.fr/direct-video )

> Sur les comptes Twitter @europe1 et @Europe1Sport